11 façons de faire un engrais naturel pour votre jardin

JARDINAGE - Pour aider vos fleurs et plantations à mieux pousser, les engrais sont des fertilisants efficaces. Plutôt que d'en utiliser des chimiques, pensez à des alternatives écologiques.

Pour bien pousser, les plantes ont besoin de plusieurs éléments : de l'azote pour la croissance, du potassium, pour leur résistance aux maladies, et du phosphore, qui contribue entre autres à la floraison. Elles apprécient également quelques compléments comme le magnésium et le calcium.

L'engrais, à utiliser avec parcimonie, peut être une solution efficace pour les aider à devenir de vraies guerrières ! Mais surtout, n'utilisez pas d'engrais chimiques et laissez-vous plutôt tenter par des astuces naturelles et écolos.

Voici une liste de 11 engrais naturels pour faire du bien à votre jardin.

1) Le marc de café

Nous avons déjà fait l'éloge du marc de café et de ses nombreux bienfaits à travers des astuces écolos. L'une d'entre elle était de l'utiliser comme engrais. De par sa composition riche en azote, qui est l'un des besoins primaire des plantes, il aidera à renforcer les racines de vos plantes.

Comment l'utiliser ? Disposez directement le marc de café au pied des plantes ou bien mettez-le dans votre arrosoir avant d'arroser votre sol.

2) Le bois raméal fragmenté, dit BRF

Broyer en petits morceaux les nouvelles branches de l'année (aussi appelées “rameaux”) pour pailler le sol de votre jardin, c'est le principe du bois raméal fragmenté ou BRF, une alternative écologique pour fertiliser les sols.

Il permet de reproduire le sol très fertile d'une forêt et de favoriser le développement de champignons. Ces derniers produisent des enzymes très favorables pour les autres plantes. Pour en savoir plus, découvrez cette vidéo de Jacky Dupéty, spécialiste du BRF.

3) Les coquilles d'œufs

Les coquilles d'œufs, riches en calcium, potassium et magnésium, sont très utiles pour les plantes. Pour les utiliser dans votre jardin :

  • Déposez les coquilles au pied des plants de fleurs en les pliant finement avant de les mêler à la terre.
  • Sinon, vous pouvez opter pour un engrais liquide en faisant bouillir les coquilles dans une casserole d'eau. Filtrez ensuite l'eau et prenez soin de bien laisser refroidir avant d'arroser votre sol.

Attention cependant à ne pas en abuser, en régulant l'application toutes les 5 à 6 semaines minimum.

4) L'eau de cuisson des légumes

L'eau de cuisson peut être utilisée à des fins très intéressantes et écologiques, celle des légumes en particulier s'avère un engrais naturel efficace. En effet, les légumes contiennent des vitamines qui passent dans l'eau au moment de la cuisson.

Une fois vos préparations terminées, gardez l'eau de cuisson pour arroser vos plantes en faisant bien attention qu'elle ait bien refroidie. Veillez également à ce que l'eau ne soit pas salée, car cela pourrait stériliser votre sol. Privilégiez également des légumes bios, pour éviter que des résidus de pesticides ne passent dans l'eau de cuisson.

5) La cendre de bois

La cendre de bois a de nombreuses utilités, aussi bien en ménage qu'en jardinage ! En effet, elle est fortement chargée en calcium et potassium, ce qui fait d'elle un engrais idéal à répandre au pied de vos plantes ou sur votre pelouse. Il faut évidemment en semer avec modération pour éviter d'abîmer votre sol, car une couche trop épaisse pourra l'empêcher de respirer. 

De plus, certaines cendres sont à éviter : celles issues de bois de récupération, de pellets et de briquettes de charbons. En effet, elles contiennent des métaux lourds, comme l'explique le site Energie Environnement.

Veillez également à bien laisser refroidir les cendres pendant plusieurs jours avant de les répandre afin d'éviter un nouveau départ de flammes.

6) La peau de banane

Riches en potassium et en calcium, les peaux de bananes sont idéales pour aider à la floraison et la reproduction des plantes. Pour les utiliser comme engrais, creusez un trou dans votre sol et déposez-y une peau de banane qui s'y décomposera. Autre astuce : si vous avez des bananes trop mûres, au lieu de les jeter, congelez-les et enterrez-les près d'une plante en détresse lorsque que le besoin se fait sentir.

Sinon, pour ceux qui préfèrent utiliser un vaporisateur, il vous suffit juste de laisser infuser une peau de banane dans l'eau pendant quelques jours et de pulvériser ensuite vos plantes et semis.

7) Les feuilles de thé et l'eau infusée

Finies de jeter vos feuilles de thé après une petite infusion, utilisez-les comme engrais en les répandant au pieds de vos plantes ! Très riches en azote, elles leur donneront du baume au cœur.

Aussi, lorsqu'il vous reste un peu d'eau infusée dans votre théière, gardez-là pour arroser votre sol, en n'oubliant pas de la laisser refroidir avant utilisation.

8) Le purin

Le purin est un mélange d'herbes sauvages (orties, consoudes ou prêles par exemple) et d'eau qui, une fois macéré, offre des résultats très satisfaisants. Ce mélange, à faire vous-même en suivant une recette très simple, va permettre de nourrir vos plantes, mais également de les protéger contre les maladies. Ensuite, libre à vous de tenter de nouvelles recettes. Et pour ne pas être gêné-e par les odeurs, il existe une machine à purin hermétique.

9) Les algues marines

À l'approche de l'été, si vous en avez l'occasion, allez récolter les algues marines sur les plages en début des vacances afin de préparer un engrais aux airs marins. Toutes les algues sont utilisables, alors n'hésitez pas.

Après un rinçage abondant des algues pour éliminer au maximum le sel, faites-les sécher au soleil tout au long de la période estivale. À l'arrivée à l'autonome, vous n'aurez plus qu'à les réduire en poudre et à les semer aux pieds des plantes.

Sinon, vous pouvez aussi choisir de les disposer sur une bâche dans un coin du jardin en faisant confiance aux intempéries pour rincer le sel. Au bout de quelques semaines, vous pourrez les incorporer directement à la terre et observer le résultat.

Autre astuce : si vous en avez en trop, ajoutez-les à votre compost !

10) Le compost

Le principe du compost est de récupérer les déchets organiques pour créer un engrais naturel pour plantes et potager. Pour cela, vous pouvez fabriquer un bac à compost en bois de palette.

Cependant, le processus de compostage demande de la patience. En effet, il faut attendre entre 3 et 6 mois pour avoir des résultats, en fonction de la quantité de déchets et des conditions météo. Un vrai plus pour vos plantes qui vous aidera également à réduire votre quantité de déchets.

Si vous n'avez pas beaucoup de place, vous pouvez aussi composter vos déchets dans un bokashi, une alternative venue du Japon, qui consiste à faire fermenter les matières organiques. L'avantage est que l'on peut aussi y mettre des restes de viande et des petits os.

11) L'urine

Pour ceux qui souhaitent aller encore plus loin dans le naturel, sachez que l'urine est aussi un engrais efficace selon des scientifiques. En effet, contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'urine est constituée de nombreux nutriments tels que l'azote, le potassium ou encore le phosphore, favorable à la poussée des plantes.

Ce site utilise Google Analytics.