| | |

PERMACULTURE - Le bois raméal fragmenté (BRF) consiste à broyer en petits morceaux les nouvelles branches de l'année pour pailler le sol. Explications avec un spécialiste, Jacky Dupéty.

Chaque semaine, nous vous présentons une vidéo produite par l'ONG Sikana, qui compte Kingfisher (Castorama et Brico Dépôt) parmi ses mécènes.

Pour nourrir le sol de votre potager, peut-être avez-vous déjà un composteur. Mais avez-vous déjà utilisé du BRF, ou bois raméal fragmenté ?

Il s'agit de jeunes branches d'arbres, ou rameaux, broyés et épandus sur le sol, pour le régénérer. Explications avec un spécialiste, Jacky Dupéty, ingénieur en environnement, agriculteur et auteur du livre Le BRF, vous connaissez ? (éditions du Terran, 2007).

L'ONG Sikana l'a interviewé dans cette vidéo :

Les avantages du BRF pour le sol

  • Une couverture qui reproduit le sol très riche de la forêt

Les rameaux (les branches de l'arbre qui ont poussé dans l'année) sont la partie de l'arbre où il y a le plus de nutriments, dix fois plus que dans le bois du tronc ou le bois des branches.

Lorsque l'on coupe les rameaux en petits morceaux et qu'on épand le tout sur le sol, cela forme une couverture sous laquelle la faune et la flore vont pouvoir se développer à l'abri du gel. Cela favorise le développement de champignons. On reproduit ainsi sur un sol agricole, où il n'y a pas d'arbres, le même sol que l'on trouve dans la forêt.

On épand le BRF à la fin de l'automne et en hiver. Les champignons peuvent de développer jusqu'à une température de -7 degrés Celsius au sol. On est donc face à un phénomène qui fonctionne aussi en hiver, même s'il est ralenti.

  • Un réservoir de "médicaments" pour les plantes

Les rameaux sont encore très souples. Cela est dû au fait que la molécule de lignine n'est pas encore constituée dans les rameaux.

Les champignons qui se développent sous le BRF vont casser la molécule en constitution dans les petits morceaux de rameaux et la rendre digestive pour toute la faune qui va s'installer par la suite.

Les champignons, au contact de cette molécule de lignine encore en formation, vont aussi secréter des enzymes. Ces derniers contiennent des éléments biotiques (super vitamines) et des éléments abiotiques (antibiotiques, donc des médicaments).

Ces éléments sécrétés par les champignons s'associent à l'humus. Les plantes semées sur ce sol auront donc un accès direct aux médicaments lui permettant de répondre à une attaque fongique, parasitaire ou d'insectes.

Les avantages du BRF pour les hommes

Pour les producteurs, maraîchers ou arboriculteurs, les avantages sont nombreux.

  • Jusqu'à 80% d'économie d'eau
  • Une meilleure productivité : Selon les études et expériences menées par l'intermédiaire de l'Université de Laval, on est à minimum 150% voire 160% de productivité en plus en utilisant le BRF.
  • Des économies d'énergie : En agriculture on est obligé d'utiliser du compost ou des engrais tous les ans. Or le BRF n'a besoin d'être épandu qu'une fois tous les 4 ou 5 ans, ce qui évite beaucoup de travail.

Où se procurer du BRF ?

Si vous avez un jardin de 100 mètres carrés, il faut 3 mètres cubes de broyat.

Pour trouver du broyat en ville, demandez au service technique de la mairie ce qu'il font du bois de l'élagage des arbres. Même à Paris, la technique du BRF est utilisée. Souvent, les services de la mairie peuvent livrer le bois directement.

Si vous êtes à la campagne et que vous ne pouvez pas trouver de branches, passez une petite annonce dans le journal municipal.