| | |

CONSEILS - Pour profiter de cette nouvelle année, piochez parmi ces idée ! Pro du bricolage ou as de la déco, adepte de l'organisation ou de la procrastination, il y en a pour tout le monde.

Article mis à jour le 19 décembre 2019 

En janvier, la motivation est à son maximum. Autant en profiter pour se fixer des objectifs... que l'on tiendra ! Le secret : injecter une dose de plaisir dans chaque résolution. Voici quelques pistes pour se sentir bien chez soi, toute l'année.

Le plaisir de bricoler

Pour plus de 90% des personnages interrogées, faire quelque chose de ses mains, c'est agréable, et c'est une source de fierté (sondage Ifop pour Castorama, 2011). Alors on se fait plaisir, et on bricole !

Résolution n°1 : on arrête de procrastiner

Les volets à repeindre, une pièce à retapisser ou tout simplement ce cadre à accrocher... toutes les maisons sont pleines de projets inachevés. Cette année, c'est décidé, on ne repousse plus au lendemain. On commence par lister ce qu'on doit faire... sans oublier tout ce que l'on a déjà accompli. Motivant !

Résolution n°2 : on ose se lancer

36% des Français ont l'impression d'avoir deux mains gauches quand ils bricolent (sondage Ifop pour Castorama, 2011). Pour apprendre à utiliser une perceuse, on visionne des cours en vidéo sur Internet et on fréquente l'un des FabLabs, des ateliers de bricolage ouverts à tous et à toutes, répertoriés sur cette carte.

Résolution n°3 : on fait confiance à ses goûts d'artiste

Dans la décoration, pas de règle, seulement des sources d'inspiration. Alors on fait marcher son imagination. En 2020, si l'on veut laisser ses murs blancs, et peindre son plafond de couleurs vives... pourquoi pas ! Grâce aux testeurs de peinture de 50 mL, on ne craint plus de se tromper.

La fierté d'agir pour la planète

En 2020, impossible de passer à côté des enjeux environnementaux. La bonne nouvelle, c'est que chacun-e peut agir à son échelle, depuis sa maison !

Résolution n° 4 : on ne laisse plus son téléphone charger toute la nuit

Même quand le téléphone est chargé à 100%, le transformateur branché sur la prise continue de consommer de l'électricité. Alors on le débranche au bout de deux heures, pas plus. Et pour son ordinateur et sa télé, on utilise une multiprise coupe-veille : car sinon, même éteints, ils consomment de l'énergie.

© Priscille Depinay

Résolution n°5 : on pense à prendre son sac en tissu pour les courses

Les sacs en plastique ne seront plus distribués dans les supermarchés depuis plusieurs années, mais vous oubliez toujours d'emporter votre tote bag ? Résultat, vous avez une belle collection de sacs en tissu chez vous. Dommage, car les tote bags sont plus écolos que les sacs plastique, à la seule condition de les réutiliser un grand nombre de fois !

Résolution n°6 : on adopte la paille en inox et l'oriculi

Les cotons tiges en plastique sont interdits en France à partir du 1er janvier 2020. Rassurez-vous, pas question d'avoir les oreilles sales, vous pourrez utiliser un oriculi, un petit bâtonnet en bambou lavable et réutilisable. Et pour remplacer les pailles en plastique, elles aussi désormais interdites en France dans la restauration et la vente à emporter, il existe de nombreuses alternatives de pailles réutilisables !

Résolution n°7 : on passe à un fournisseur d'électricité verte 

Il est désormais très facile d'alimenter de faire marcher son chauffage électrique et ses ampoules avec de l'électricité d'origine renouvelable. Plus forcément besoin d'installer des panneaux solaires photovoltaïques, il suffit de souscrire à un fournisseur vert, et promis, c'est plus simple que vous ne le pensez !

Les petits gestes qui changent tout

Qui a parlé de corvées ? On pense à la satisfaction obtenue... une fois que c'est terminé !

Résolution n°8 : on aère 10 minutes par jour... tous les jours

C'est indispensable pour bien respirer chez soi, et chasser tous les polluants qui s'accumulent à l'intérieur. Même en hiver, on ouvre grand ses fenêtres. Et si l'on a peur de prendre froid, on en profite pour s'activer dans la maison.

Résolution n°9 : on installe un détecteur de fumée

Comment ça, vous n'en avez toujours pas chez vous ? Chaque logement doit en être équipé. La loi ne prévoit pas d'amende en cas de manquement, ni les assurances de pénalité. Mais ce petit investissement sauve des vies... bien suffisant pour se motiver.

Résolution n°10 : on fait place nette

Le manque de rangements est la première cause d'insatisfaction des Français chez eux (étude Ethnolike, mars 2015). Face à ce constat, deux solutions : choisir des rangements sur mesure, et faire du tri.

Résolution n°11 : on partage les tâches ménagères

Les femmes consacrent toujours 2,5 fois plus de temps aux tâches ménagères que les hommes. Et si en 40 ans, l'écart s'est réduit, c'est surtout parce que beaucoup de tâches se sont externalisées. Manger à l'extérieur ou faire appel à une société de nettoyage, d'accord. Mais il y a encore plus simple, et moins cher : partager, pour de bon !

© Priscille Depinay

Résolution n°12 : on fait participer les enfants

Tout le monde s'y met, même les enfants. Ils peuvent commencer par ranger leur chambre. On teste aussi le jeu de société Happy Week. Le principe : se lancer des défis sur une semaine. Comme récompense, on planifie de bons moments en famille.

Profiter de son cocon

Marmotte ou animal sociable, à chacun de trouver son équilibre.

Résolution n°13 : on apprécie de rester à la maison

Pour se convaincre de son bon droit à hiberner, on (re)lit Chez Soi, une odyssée de l'espace domestique, de Mona Chollet (La Découverte, 2015). L'auteure y défend le droit des casaniers à profiter de leur intérieur, sans culpabiliser.

Résolution n°14 : on se déconnecte

Pour ne pas se laisser envahir (par les mails tardifs des collègues, par exemple), le soir, on coupe son téléphone. Et si l'on n'arrive pas à passer le cap... on télécharge une application pour une détox digitale.

Résolution n°15 : on se met au jardinage

Quoi de mieux pour se ressourcer, que de mettre les mains dans la terre ? C'est possible même quand on n'a pas de jardin, de cultiver ses tomates cerises ou son basilic. La preuve !

© Priscille Depinay

Résolution n°16 : on reçoit ses amis

À l'heure où l'on passe sa vie dernière un écran ou au travail, on n'hésite plus à recevoir à la maison, et même à inviter beaucoup d'amis chez soi, même si l'on dispose de peu de mètres carrés, grâce à ces quelques astuces.

Résolution n°17 : on positive même quand il pleut

L'hiver est long et pluvieux ? On le prend du bon côté en aménageant un coin douillet près de la fenêtre pour écouter la pluie tomber, et se détendre en lisant un bon livre. Et on s'emmitoufle dans une douce couverture, une de celles qui ont le pouvoir d'apporter une dose de bonheur.

S'essayer au collaboratif

Si tout le monde s'y met, il doit bien y avoir une raison...

Résolution n°18 : on prête ses affaires

On peut commencer par mettre des autocollants sur sa boîte aux lettres, pour indiquer à ses voisins que l'on est disposé-e à leur prêter sa perceuse ou son vélo.

Résolution n°19 : on échange sa maison

Il y a encore plus fort : échanger carrément sa maison. Le temps des vacances bien sûr. Le meilleur moyen de voir du pays de façon économique... et d'apprécier encore plus son nid douillet au retour.

Résolution n°20 : on monte un projet de frigo solidaire dans son quartier

Un frigo solidaire, installé dans la rue devant un commerce, permet à chacun de se servir gratuitement en fonction de ses besoins. Voici comment monter un tel projet ! Dans le même état d'esprit, vous pouvez aussi construire une bibliothèque de rue.

Rendez-vous dans un an pour faire le bilan !