| | |

VENTILATION - Le bourdonnement incessant de votre VMC devient insupportable. Entretien, réglages et petites réparations, voici ce que vous pouvez faire pour résoudre le problème.

S'il y a bien quelque chose qui vous dérange dans votre logement, c'est le bourdonnement ou le sifflement de votre VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée). Si elle est importante, voire indispensable dans vos pièces humides ou de vie, la VMC peut effectivement causer ce petit dérangement que vous n'arrivez pas à oublier.

Que le problème se situe au niveau de l'installation ou de l'entretien, on fait le point sur les solutions pour que votre ventilation ne fasse plus de bruit !

1 - Entretenir une VMC réduit le bruit

Si votre VMC est trop bruyante, commencez par vérifier si le moteur, les conduits et les bouches sont obstrués. "Le moteur va faire plus de bruit si le système est encrassé", explique Philippe Strauss, chef de projet au Centre d'information sur le bruit.

Munissez-vous d'un aspirateur et de détergeant non agressif, on vous explique comment nettoyer votre VMC dans cet autre article.

Surtout, ne bouchez pas les conduits ! Cela empêche le fonctionnement normal de la VMC. Une erreur à ne pas faire pour préserver la qualité de votre air intérieur.

2 - Chercher l'origine du bruit de la VMC

Une fois votre système nettoyé, le bruit persiste. Il y a peut-être un souci au niveau de l'installation de votre VMC. Identifiez-le pour pouvoir le rectifier et faire disparaître le bruit.

  • Une vibration due au moteur

Le caisson qui contient le moteur ne doit pas être posé à même le sol. Si c'est votre cas, "installez-le sur des plots résilients", propose Philippe Strauss. En caoutchouc, ils permettent de bloquer les vibrations qui causent le bruit. "Mais le mieux reste de le suspendre, avec des suspentes élastiques. Ces cordes ne doivent pas non plus être trop élastique pour éviter que le caisson ne tombe."

  • Des conduits conducteurs de bruit

Un conduit trop rigide va conduire le bruit du moteur. "Il vaut mieux choisir des conduits souples. Ils sont difficiles à nettoyer, mais ils ont l'avantage d'avoir de bonnes vertus accoustiques", informe Philippe Strauss.

Si les gaines de conduite d'air sont trop tendues, elles peuvent aussi être responsables d'un bruit désagréable. Dans ce cas, faites appel à un professionnel pour les détendre. Et si elles sont percées ou abîmées, elles sont à changer pour être au calme.

  • Un problème de réglage qui créé des sifflements

Une VMC mal réglée peut causer aussi des désagréments audibles. Vérifiez que vos conduits ne sont pas trop minces ou que le débit d'air n'est pas trop important par rapport à la pièce. Dans ce cas, poser des gaines plus longues, ou réduisez le débit.

3 - Installer un système anti-bruit pour VMC

Si, malgré tout tous les travaux suggérés ci-dessus, votre VMC est toujours bruyante, il existe des accessoires qui vous permettront d'atténuer le bruit. Pratique également si vous habitez dans un logement où la ventilation est collective, donc non accessible par vous.

  • Le piège à bruit pour VMC

"Si la VMC est trop près d'une bouche d'aération, à 20 centimètres par exemple, on ne pourra rien faire", explique Jérémy Juille, conseiller technique chauffage et confort au Castorama de Lormont. "Dans le cas contraire, on peut installer un piège à son."

Sous la forme cylindrique ou cubique, le piège à son, appelé aussi silencieux ou liaison acoustique, est à installer entre deux sections de conduits.

  • Créer un placard pour VMC

Si le bruit est à l'origine du moteur, vous pouvez fabriquer un caisson, comme un petit placard, pour y ranger la machinerie. "Il s'isole avec une laine biosourcée ou minérale, souple et poreuse", précise Philippe Strauss. N'oubliez pas de créer une trappe de visite.

  • Choisir des bouches d'extraction insonorisées

Certains fabricants ont mis au point des bouches d'extraction capables de réduire le bruit. Renseignez-vous auprès d'un professionnel.

  • Choisir du bon matériel

Il existe une certification NF ventilation mécanique controlée délivrée par Certita. "Cette indication peut aider dans l'achat du matériel", conclut Philippe Strauss, en ajoutant que du matériel de moins bonne qualité peut aussi être responsable de bruits intempestifs.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Le grand guide de la VMC !

Passez à l'action