| |

VENTILATION - Comment entretenir une VMC simple ou double flux ? On vous explique tout pour préserver la qualité de l'air de votre maison.

Avez-vous déjà nettoyé la ventilation de votre maison ? Non, jamais ?

Ne culpabilisez pas, vous n'êtes pas seul-e, loin de là. Chaque fois que Laurent Sauvageot, conseiller en énergie à l'Adil du Doubs, pose la question aux particuliers qu'il reçoit, ils lui répondent par la négative.

Personne n'explique qu'un système de ventilation s'entretient”, remarque-t-il. Pourtant, cette étape est essentielle, sinon la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) ne fonctionne plus aussi bien et la qualité de l'air intérieur diminue.

Désormais, vous saurez comment vous y prendre !

Comment entretenir une VMC simple flux ?

La VMC simple flux est le système majoritairement installé dans les maisons.

Pour l'entretien, il y a deux tâches simples, que vous pouvez réaliser vous-même :

  • nettoyer les entrées d'air et les bouches d'extraction tous les mois ou tous les 3 mois, avec un aspirateur ou une éponge et du liquide vaisselle ou un détergent non-agressif pour enlever le gras, surtout dans la cuisine ;
  • dépoussiérer avec un chiffon l'intérieur du moteur du ventilateur, où se trouvent les pâles, une fois par an.

Le risque si on ne dépoussière pas le caisson de ventilation est qu'il prenne feu”, prévient Jérémy Juille, conseiller technique chauffage et confort au Castorama de Lormont.

De plus, un moteur encrassé va faire plus de bruit. Le nettoyer fait donc partie des solutions pour réduire le bruit de sa VMC !

En théorie, il faudrait également nettoyer les gaines tous les 5 ans, ou les faire nettoyer par un professionnel, mais cette étape est souvent très compliquée.

En effet, il faut avoir prévu un chemin technique et des caissons pour accéder aux colliers de serrage pour accéder aux gaines, de façon à pouvoir les démonter et les remonter.

Si les gaines sont sous l'isolation, sans accès, il sera impossible de les nettoyer”, note Laurent Sauvageot. Il faut donc anticiper le nettoyage au moment d'installer la VMC !

Ainsi, on pourra dévisser les colliers de serrage, tirer les gaines et les nettoyer avec un hérisson de ventilation. Tout cela en sachant que “nettoyer des gaines en PVC sans les déchirer est un véritable défi”, prévient Laurent Sauvageot. “La plupart du temps, on doit les changer.

Comment entretenir une VMC double flux 

La VMC double flux inclut deux circuits d'air et donc deux fois plus de gaines.

Dans une VMC double flux, on ne fait pas qu'aspirer l'air intérieur pour le mettre dehors, on réinjecte de l'air dans la maison avec des gaines”, comme l'explique Jérémy Juille.

C'est pourquoi une VMC double flux nécessite plus d'entretien : il faut veiller à ne pas réinjecter de la poussière ou des polluants dans la maison.

Pour cela :

  • nettoyer ou remplacer les filtres (qui filtrent les polluants au niveau de l'entrée d'air) tous les 3 à 6 mois,
  • vider l'eau condensée dans le siphon de l'échangeur de chaleur et dépoussiérer cet échangeur à l'aspirateur tous les 6 mois,
  • vérifier que l'entrée d'air ne soit pas obstruée par des feuilles ou autres, tous les 6 mois,
  • nettoyer les gaines tous les 5 ans.

Comme pour une VMC simple flux, le nettoyage des gaines devra être réalisé par un pro. Il faut avoir prévu des accès au niveau des colliers de serrage pour pouvoir plus facilement retirer et remettre les gaines.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Le grand guide de la VMC !

Passez à l'action