| | | |

TUTORIEL - Suivez ce pas à pas en vidéos et en photos pour poser votre VMC simple flux vous-même et garantir ainsi une bonne ventilation de votre maison.

L'installation d'une VMC est essentielle pour assainir l'air de votre logement. Cuisine, WC ou salle de bain, elle est la clé d'une bonne évacuation de l'humidité.

Vous pensez qu'installer une VMC simple flux n'est pas à votre portée ? Détrompez-vous, grâce à cette vidéo, ces travaux vous seront tout à fait accessibles. Et pour choisir entre VMC autoréglable ou hygroréglable, consultez ce petit guide.

Fiche tuto

 5/5
 entre 1/2 journée et 1 journée
 250 minimum €

Outils et matériaux pour installer une VMC simple flux :

  • un niveau à bulles,
  • un mètre et un crayon
  • une perceuse et des chevilles,
  • un détecteur de métaux,
  • une scie cloche,
  • un tournevis,
  • un cutter,
  • une pince à dénuder,
  • un caisson de VMC et ses accessoires,
  • des gaines (ici, isolées avec de la laine de verre, car il s'agit d'une VMC hygroréglable),
  • des pitons d'accrochage,
  • des colliers de serrage,
  • du ruban adhésif aluminium,
  • des entrées d'air,
  • une pile 9 volts (éventuellement, pour le détecteur de présence de la bouche d'extraction des toilettes),
  • des sorties d'air sur les fenêtres du séjour et des chambres ou une grille qui donne sur l'extérieur.

Tutoriel pour poser une VMC simple flux

1 - Installer le caisson d'extraction, le plus souvent il est posé dans les combles, le plus au centre au possible des bouches d'extraction et éloigné des chambres pour que le bruit du ventilateur ne soit pas gênant. Suspendre le caisson à un piton vissé dans la charpente.

© Capture d'écran Youtube Castorama

2 - Installer les bouches d'extraction :

  • des gaines et des bouches de 80 mm de diamètre dans la salle de bains et les toilettes
  • des gaines et des bouches de 125 mm de diamètre dans la cuisine.

© Capture d'écran Youtube Castorama

3 - À l'aide d'un détecteur de métaux, repérer le passage des fourrures métalliques afin de positionner le passage des bouches d'extraction. Percer le plafond avec une scie cloche au diamètre adapté. Insérer la manchette en rabattant les languettes de blocage et en tournant dans le sens des aiguilles d'une montre.

© Capture d'écran Youtube Castorama

4 - Ouvrir le capot de protection des bouches d'extraction en s'aidant d'un tournevis. Positionner les supports des bouches d'extraction dans les manchettes correspondantes. Repérer les trous de fixation des supports de bouche avec une marque de crayon. Percer et cheviller le plafond avec des chevilles adaptées. Placer les supports des bouches et les visser. Ici, la bouche d'extraction est équipée d'un détecteur de présence : y installer une pile 9 volts. Refermer les capots de protection.

© Capture d'écran Youtube

6 - On passe au raccordement des bouches au caisson. Mesurer la longueur de conduit nécessaire en laissant une marge. Le conduit doit observer une pente régulière jusqu'au caisson, ne doit pas être écrasé et ne doit pas former de cuvette qui retiendrait une éventuelle condensation.

© Capture d'écran Youtube

7 - Replier légèrement l'isolation de la gaine. Emboîter la gaine intérieure du conduit sur la manchette et la fixer avec de l'adhésif afin d'assurer une parfaite étanchéité. Replacer l'isolant et serrer le collier de fixation. Faire de même avec les autres conduits au niveau des autres bouches d'extraction.

© Capture d'écran Youtube

9 - Pour le raccordement au caisson, ce kit est équipé de raccords rapides. Insérer le connecteur, côté ergots, à l'intérieur de la gaine souple. Fixer la gaine sur le connecteur avec de l'adhésif. Remonter l'isolant autour du connecteur et positionner le collier autour.

© Capture d'écran Youtube

10 - Clipser le connecteur sur l'entrée correspondante du caisson d'extraction et tourner d'un quart de tour. Boucher les entrées du caisson qui ne sont pas utilisées pour raccorder des gaines.

© Capture d'écran Youtube

11 - On passe à la pose de l'évacuation. Le caisson est équipé d'un rejet d'air de 160 mm de diamètre. Insérer le connecteur 160 mm, côté ergots, à l'intérieur de la gaine souple. Fixer avec de l'adhésif autour du connecteur. Remonter l'isolant autour du connecteur et positionner le collier autour. Puis fixer le connecteur sur la sortie du caisson d'extraction.

© Capture d'écran Youtube

12 - Insérer le conduit d'évacuation autour de la sortie de toiture ou de la sortie murale, le cas échéant. Appliquer de l'adhésif autour de la sortie toiture. Serrer le collier de fixation autour du conduit d'évacuation et le fixer par vissage autour de la sortie de toiture.

© Capture d'écran Youtube

13 - On passe au raccordement électrique. Couper l'alimentation électrique au niveau du tableau. Dérouler la gaine jusqu'au caisson et dénuder les fils sur un cm. Déverouiller la trappe de branchement du caisson à l'aide d'un tournevis et la faire coulisser. Connecter les fils au bornier du caisson en respectant le code couleur. Glisser la gaine dans le passage de gaine du caisson et refermer la trappe d'accès au bornier électrique.

© Capture d'écran Youtube

14 - Le câble d'alimentation du caisson doit être relié au tableau électrique de votre logement par un disjoncteur divisionnaire 2 Ampères. Rétablissez l'alimentation électrique et vérifiez le bon fonctionnement de votre installation. Certains modèles de VMC sont aussi équipés d'un interrupteur avec grande et petite vitesse. Voilà, la VMC simple flux est maintenant installée !

© Capture d'écran Youtube

 

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Le grand guide de la VMC !

Passez à l'action