| |

ZÉRO-DÉCHET - Cette innovation française analyse la composition de votre compost et vous accompagne pas à pas, pour obtenir de vos déchets le meilleur engrais.

Vous ne voulez plus jeter vos biodéchets (vos déchets alimentaires et les déchets biodégradables issus de votre jardin) dans votre poubelle, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous avez besoin d'être guidé pour faire un bon compost ?

Pour vous accompagner, la start-up française Tributerre a mis au point une sonde connectée, “Le Compostmètre”. Celle-ci permet d'obtenir un compost de bonne qualité à partir des épluchures, des restes de la cuisine, des bouquets de fleurs fanées ou encore de papier essuie-tout.

© Tributerre

Une fois plantée dans le compost, la sonde mesure la maturité du compost, la température et l'acidité. Ces informations sont transmises au site web dédié et l'utilisateur peut les consulter sur son compte. De cette manière, il est accompagné pas à pas dans les gestes pour nourrir son compost : arrosage, mélange des ingrédients, ajout de matière...

© Tributerre

© Tributerre

Un outil prêté par les collectivités

Chez Tributerre, nous souhaitons lancer un mouvement citoyen pour développer la pratique du compostage, afin de lutter contre l'appauvrissement des sols et sortir les déchets alimentaires de la poubelle, qui en composent 30% du contenu”, explique Ludovic Degand, fondateur de la start-up, dans la vidéo ci-dessous.

L'objectif de Tributerre est que les collectivités locales mettent cet outil à disposition des foyers dès l'an prochain. Pour le moment, quatre territoires (en Seine-et-Marne, dans l'Aube, en Gironde et dans la Marne) se sont engagés à expérimenter “le Compostmètre”.

Un moyen de prendre de l'avance sur la loi de transition énergétique qui prévoit d'exclure les biodéchets de la poubelle d'ici 2025. En effet, toutes les collectivités devront organiser des collectes séparées pour les biodéchets, comme pour le verre et le papier, ou installer des composteurs collectifs.

Pour encourager les villes à accompagner les citoyens vers le compostage, la start-up a lancé le manifeste “Jeveuxcomposter.org”, que chacun peut signer en ligne.

“Le Compostmètre” sera également commercialisé directement auprès des collectivités à partir de 2018 au prix de 300 euros. Il cherche des partenaires pour l'industrialisation et la distribution de cet outil afin de les vendre à 100/150 euros aux particuliers.

D'ici là, vous pouvez consulter notre guide sur les déchets à mettre dans un composteur.