| | | |

TRIER - Profitons du temps qu'il nous reste à la maison pour réorganiser placards et tiroirs. En suivant ces quelques conseils, cette tâche pourrait se révéler très satisfaisante !

Pendant le confinement, la journaliste Titiou Lecoq a vu un réflexe ancien refaire surface. Pour combattre l'anxiété, elle a été prise d'une frénésie de ménage, comme elle le raconte sur Slate, jusqu'à frotter un à un tous les aimants du frigo. 

Si pénible soit-il au quotidien, le ménage a des vertus, admet l'autrice de Libérées ! Le combat féministe se gagne devant le panier de linge sale (éditions Fayard, 2017). L'enjeu est que tous les membres du foyer rejoignent la lutte contre le chaos et la poussière, puis partagent les bienfaits de l'ordre (temporairement) retrouvé. Pour motiver les troupes, procédons avec méthode. Commençons par la cuisine, pièce la plus stratégique. 

Mieux encore : attaquons-nous aux placards. Ils abritent nos vivres et cachent tous les ustensiles nécessaires à nous sustenter, ils doivent devenir nos alliés. Des placards organisés, dans lesquels tout est facile d'accès, c'est autant de temps gagné par la suite. Redécouvrir une vieille boîte de haricots nous évitera peut-être même une sortie au supermarché. Mais, attention, il faudra être impitoyable et trier sans hésiter. 

1 - Choisir sa méthode de tri 

Tout est une question de personnalité : vous préférez sortir tout le contenu de vos placards d'un coup, pour faire un grand tri en un après-midi, comme quand Marie Kondo, la reine du rangement, met le nez dans le dressing de ses clients ? Ou plutôt y aller doucement, à votre rythme, en vous inspirant de la méthode Fly Lady et en rangeant, chrono en main, 15 minutes maximum par jour ? 

Quelle que soit la méthode choisie, c'est le moment de se poser les bonnes questions : 

  • Est-ce que j'utilise vraiment cet appareil à raclette ? Ne pourrais-je pas simplement emprunter celui des voisins pour Noël ? 
  • Vais-je vraiment réparer ce mixeur un jour ? Ne devrais-je pas plutôt le donner sur le Bon Coin des objets cassés
  • Ai-je vraiment besoin de 12 tasses alors que nous sommes 2 à la maison ? Bien sûr, rien ne vous empêche d'en faire collection si elles vous apportent de la joie, Marie Kondo est d'accord. Mais ne gardez pas celle que votre grand-oncle vous a offert pour votre anniversaire si vous ne l'aimez pas tant que ça (l'oncle comme la tasse). 

Pour vous donner du courage, réalisez ce que le stockage compulsif dit de nous et pourquoi il ne faut plus dire “ça peut toujours servir”, selon la journaliste Guillemette Faure. “Les objets qu'on garde nous renvoient une image agrandie de nous-même”, explique-t-elle notamment. En conservant vos couteaux de cuisine professionnels, vous vous rêvez en grand-e chef-fe. Mais soyez honnêtes avec vous-même, vous servent-ils vraiment ? 

2 - Que faire des objets mis de côté ? 

Etant donné les circonstances exceptionnelles du confinement, il va vous falloir stocker dans un coin les objets dont vous ne voulez plus. Mais pour être sûr-e qu'ils ne restent pas chez vous plus longtemps que nécessaire, décidez dès maintenant du lieu où vous les déposerez pour une nouvelle vie :

  • chez un-e ami-e, un-e voisin-e, un-e personne de votre famille qui lorgne toujours sur votre théière et ses tasses fleuries ? 
  • dans la recyclerie de votre quartier ? 
  • sur une appli de dons entre particuliers (Geev ou Smartcycle par exemple) ? 

Pour faire le vide, pensez aussi à consommer tout ce qui peut l'être avant de refaire des courses. C'est le moment de tester de nouvelles recettes avec vos fonds de placards

Quant à tout les bidules qui se sont accumulés dans vos placards, trouvez leur une nouvelle fonction ! Les 15 000 sacs plastiques que vous stockez depuis des années seront de formidables sacs poubelles. Les 333 pailles en plastique seront parfaites pour faire d'adorables suspensions façon himmeli ou une guirlande d'anniversaire (et ça occupera les enfants). 

3 - Optimiser, classer, organiser 

Votre pile de casseroles et de poêles menace toujours de s'écrouler ? Sortez-les des placards en les suspendant au plafond ou en les accrochant au mur. 

Pinterest  pinterest

De même pour les couvercles : ils seront mieux au-dessus de la gazinière ou accrochés à une porte, grâce à une barre à torchons ou des crochets en plastique. 

Pinterest  pinterest

Ajoutez des étages dans vos placards pour optimiser l'espace : 

Pinterest  pinterest

Pour aller encore plus loin, piochez parmi ces autres astuces de rangement pour la cuisine (on vous recommande particulièrement le range-revue détourné pour stocker les boîtes de conserve).

Pensez à tous les gestes que vous faites lorsque vous cuisinez, pour garder ce que vous utilisez le plus à portée de main. La cuillère en bois et la passoire près de la gazinière, le service à fondue dans ce placard auquel vous n'accédez qu'en grimpant sur une chaise. 

De même avec les vivres : placez devant les aliments qui seront bientôt périmés, et au fond les conserves dans lesquelles vous piochez une fois tous les 3 mois. Si vous consommez beaucoup d'oignons et de pommes de terre, voici un rangement dédié à fabriquer vous-même. Pour vos épices, vous avez l'embarras du choix : fabriquer une étagère avec une palette ou avec des rouleaux de carton, visser les couvercles sous une étagère déjà existante, ou encore les ranger à plat dans un tiroir.  

4 - Penser à la déco 

Pour ne pas être tenté-e d'y cacher à nouveau son bazar, il y a une solution radicale : supprimer les placards. Ou du moins, n'en garder que le minimum. À la place, posez une étagère que vous aurez fabriquée vous-même. Voici une sélection de tutoriels : 

La praticité n'est pas tout, il ne faut pas oublier l'esthétique ! Ainsi, vous pourrez exposer votre vaisselle. Les bocaux en verre sont aussi un très bel atout déco, qu'ils soient remplis de pâtes, de lentilles ou de riz. 

Si après tout ça, vous avez encore besoin de ménage, vous pourrez toujours astiquer les interrupteurs. Sinon, vous pouvez aussi admirer tout le travail abattu et vous reposer, vous l'avez bien mérité.