| |

JARDIN - Lavande, cheveux d'ange, gaura, succulentes... de nombreuses plantes survivent tout l'été sans arrosage. Voici les conseils d'une jardinière paysagiste.

Cette année encore, vous rentrez de vacances et découvrez votre jardin assoiffé. Toutes les plantes sont brûlées par le soleil et un grand nombre n'a pas survécu...

Ce scénario cauchemardesque n'est pas une fatalité ! Soyez prévoyant pour l'été prochain et aménagez votre jardin avec des plantes dromadaires.

Ce joli nom désigne des végétaux qui poussent naturellement dans la zone méditerranéenne, depuis les côtes jusqu'aux montagnes de l'arrière-pays. Très résistantes, ces plantes se sont adaptées aux pluies rares et aux terres ingrates, rocheuses et sableuses.

La gaura.

La gaura. © Getty Images / mk1221

"On les arrose un peu si on veut garder un bel aspect au jardin l'été, avec un feuillage vert. Mais si on les met au régime sec, elles ne vont pas mourir. Elles vont seulement jaunir et perdre leurs feuilles, et repartiront au printemps", explique Brigitte Lapouge-Déjean, jardinière paysagiste, co-auteure de Jardins secs, s'adapter au manque d'eau (éditions Terre Vivante, 2012), et cofondatrice des Jardins de l'Albarède.

Opter pour ces plantes d'ornement vous permet de réserver l'eau à l'arrosage du potager, et de vous absenter l'esprit léger.

Le stipa.

Le stipa. © Wikimedia Commons

Quelles plantes dromadaires choisir ?

Il existe de nombreuses plantes dromadaires et chaque famille compte à son tour de nombreuses variétés. On peut citer :

  • parmi les plantes aromatiques : la lavande, l'origan, la sarriette,
  • parmi les graminées : le stipa tenuifolia (aussi connu sous l'appellation "cheveux d'ange"),le calamagrostis,
  • l'erigeron, aussi appelé vergerette (de jolies pâquerettes de rocaille),
  • la gaura (de grandes brassées de fleurs comme des papillons blancs),
  • les germandrées (en couvre-sol ou herbacées selon les variétés),
  • les phlomis (herbacées ou arbrisseaux selon les variétés, avec un feuillage gris vert très velu),
  • le sedum (plante de rocaille ou petit arbuste),
  • l'abelia (peut être planté comme arbuste de haie ou arbuste isolé),
  • les succulentes, que l'on a plutôt l'habitude de voir dans les appartements (mais certaines variétés résistent à l'hiver et peuvent être plantées au jardin),
  • les cactus suffisamment rustiques (résistants au froid et à l'humidité, pour passer l'hiver)...

Un point très appréciable : les plantes dromadaires sont souvent très odorantes. "Elles ont développé la faculté d'émettre un brouillard d'huiles essentielles pour se protéger des brûlures du soleil", éclaire Brigitte Lapouge-Déjean.

La jardinière conseille de vous adresser à un-e pépiniériste pour sélectionner les bonnes variétés. Et surtout, quelles que soient les plantes choisies, de pailler le sol de votre jardin pour garder l'eau dans le sol au maximum.