| |

JARDIN - Billes d'argile, toile de jute, carton... Végétal ou minéral, le paillis protège vos plantations. Vous pouvez même le confectionner vous-même en recyclant vos déchets.

Pailler votre jardin limite l'évaporation et vous permet d'économiser l'eau. Pratique si vous vous absentez et ne pouvez arroser pendant une certaine période !

Cela limite aussi les herbes indésirables, qui, privées de lumière, ne poussent plus. Autre avantage : le paillis végétal, lorsqu'il se dégrade, nourrit votre sol avec de l'azote ou du potassium.

Le paillage n'est pas forcément composé de paille ! Pour protéger la terre aux pieds de vos arbres et arbustes, autour de vos légumes du potager ou même dans vos jardinières, vous avez l'embarras du choix.

Le paillage minéral

  • L'ardoise : très esthétique avec ses reflets bleus.
  • Les graviers noirs ou blancs
  • Les galets : l'idéal pour un jardin en bord de mer ou d'inspiration japonaise.
  • La pouzzolane : il s'agit d'une roche volcanique généralement rouge ou noire.
  • Les billes d'argile
  • La brique pilée
  • Les pots en terre cuite cassés
  • Les morceaux de tuile
  • Le sable de rivière 

Le paillage végétal

  • La paille : choisissez-la bio, pour éviter les pesticides.
  • Le paillis de lin : très fin, il allège les sols trop lourds.
  • Les copeaux de bois ou l'écorce : vous pouvez varier les couleurs (rouge, jaune, marron ou brun clair).
  • La toile de jute
  • La fibre de coco
  • Les coques de noisette ou de noix
  • Les fèves de cacao
  • La fougère

Paillez votre jardin en recyclant vos déchets !

Vous pouvez recycler certains de vos déchets, pour confectionner votre propre paillage.

Pour cela, utilisez :

  • La tonte de gazon
  • Les feuilles : attention, les aiguilles de pin acidifient le sol.
  • Les déchets de taille : broyez-les puis laissez-les se décomposer plusieurs mois avant de les étaler.
  • Le papier journal : évitez alors d'utiliser des feuilles avec des encres couleurs qui contiennent souvent des métaux lourds.
  • Le carton : retirer les agrafes et le ruban adhésif.

Le paillage d'origine animale

Plus surprenant, vous pouvez aussi utiliser de la laine de mouton. En se décomposant, elle enrichit elle aussi le sol en azote. Vous pouvez récupérer de la laine dans un vieux matelas ou chez un éleveur voisin.

Et vous, quelles sont vos astuces pour pailler votre jardin ? N'hésitez pas à les partager sur la page Facebook de 18h39 !