| | |

LOGEMENT - Les bailleurs de Lille ne pourront plus fixer à leurs locataires un loyer plus élevé que le loyer de référence.

Voilà une bonne nouvelle pour les locataires. La ville de Lille, mais aussi celles de sa proche banlieue, Hellemmes et Lomme, verront leurs loyers encadrés à partir du 1er février 2017.

Une mesure qui interdit à un bailleur de proposer à un nouveau locataire un loyer supérieur à une valeur plafond. Ainsi, à la signature d'un nouveau bail ou lors d'un renouvellement, le loyer ne peut dépasser de 20 % un loyer de référence fixé par arrêté préfectoral. Ni lui être inférieur de 30 %.

Comprendre l'encadrement des loyers par territoiresgouv

Tout locataire peut donc se rendre sur le site encadrementdesloyers.gouv.fr pour connaitre le loyer de référence près de chez lui et tester son loyer. 

Les locataires et les propriétaires peuvent également prendre contact avec l'ADIL du Nord (agence départemental de l'information sur le logement) au 03 59 61 62 59.

Une hausse de 70 % des loyers entre 2000 et 2012

Troisième ville la plus chère de France, Lille a connu une hausse de 70 % des loyers privés, contre 50 % sur l'ensemble du territoire, entre 2000 et 2012. 

Une augmentation qui s'accentue particulièrement sur les logements de petite taille (T1 et T2, qui représentent plus des ? du parc locatif privé de la métropole du nord).

La mesure d'encadrement des loyers était entrée en vigueur à Paris en août 2015, en application de la loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (ALUR) de 2014. La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse a par ailleurs espéré, lors de la présentation du 22 ème rapport annuel de la fondation Abbé Pierre le 31 janvier 2017, “que l'encadrement sera effectif en 2018” sur l'ensemble du territoire.