| | | |

MINIMALISME - Désencombrer son intérieur, vider ses placards, vivre sans frigo : les écoloHumanistes mettent en valeur des gestes du quotidien pour changer le monde.

Romain, 32 ans et Jean-François 30 ans ont mis leur amitié et leurs valeurs au service des écoloHumanistes, une aventure qui a vu le jour il y a maintenant six ans. Leur slogan ? “Faciliter la transition écologique personnelle de chacun”, nous explique Romain. 

Pour aider celles et ceux qui souhaitent changer leur mode de vie pour sauver la planète, les deux amis commencent par publier tous les mois une infographie afin de mettre en valeur une initiative qui manque de visibilité. Leur mot d'ordre c'est sobriété, autonomie et coopération. 

Après le blog des écoloHumanistes, Romain Haonfaure et Jean-François Rochas-Parrot passent à l'étape suivante et compilent dans un livre 100 actions pour agir au quotidien. Le but : Vivre avec moins pour vivre heureux ! (Ed. Rustica, 2019). Voici notre sélection de petits (ou grands) gestes à adopter pour changer le monde en réduisant sa consommation. 

1 - Le Minsgame : désencombrer sa maison en jouant 

Le principe du Minsgame est simple : libérer son intérieur de 460 objets encombrants en un mois seulement. Pour cela, il suffit de sortir un objet le premier jour du mois, de deux objets le deuxième jour, de trois objets le troisième et ainsi de suite. 

Avec ce jeu on entre dans le minimalisme par un biais festif, on désencombre petit à petit sans s'en rendre compte. Et on peut se challenger en famille et entre amis !”, souligne Romain. 

Attention, rien ne vous oblige à vous débarrasser de la table du salon ou de la cocotte-minute, vous pouvez commencer par des stylos ou même des livres. Pratique quand on sait à quel point les mètres carrés sont précieux dans les grandes villes !

2 - Réussir sa transition énergétique en trois étapes

Pour préserver la planète et consommer moins d'énergie, les écoloHumanistes encouragent à suivre trois étapes pour réussir sa transition énergétique. Dans un premier temps, l'étape dite de la sobriété : on ne surchauffe pas et l'on met un pull plutôt que de monter la température de son intérieur. 

Puis, si vous êtes propriétaire, vous pouvez dans un deuxième temps investir dans une meilleure isolation, pour plus d'efficacité et moins consommer. Enfin, l'ultime étape : utiliser des énergies renouvelables comme l'électricité verte (on vous explique comment cela fonctionne ici). 

3 - Se passer de frigidaire dans sa cuisine

Contrairement au micro-ondes ou à la télévision, le frigo c'est de l'électroménager que l'on ne questionne jamais”, s'étonne Romain. Pour preuve, plus de deux millions de frigidaires sont vendus chaque année en France. 

Le problème c'est que ces derniers fonctionnent 24h/24 et tous les jours de l'année : leur consommation annuelle d'électricité est énorme ! Surtout que le frigidaire sert souvent de placard et de nombreux aliments n'ont pas leur place à l'intérieur

Sans aller jusqu'à vous demander de vous passer de frigo du jour au lendemain, les écoloHumanistes souhaitent que nous nous interrogions son utilisation.  “Est-ce j'ai besoin d'un frigo aussi grand ? Avec plein d'options ? À quoi me sert-il vraiment ?”, ajoute Romain. 

Si la question vous intéresse, n'hésitez pas à faire tour du côté des initiatives low tech comme le frigo du désert.

4 - Organiser un système de prêt entre voisins

Dans un immeuble il y a une dizaine de foyers. Cela veut dire que l'on a quasiment tous les objets dont on a besoin dans la vie de tous les jours”, explique-t-il. Entre l'appareil à raclette, ou la perceuse, vous avez forcément quelque chose chez vous qui peut être utile à votre voisin. En se prêtant les objets, on réduit la consommation à usage unique et on fait des rencontres ! 

Pour cela, les Ecolo Humanistes ont mis au point des kits pour faire savoir à vos voisins et voisines ce dont vous disposez. Il suffit de coller un autocollant sur votre boite aux lettres. Pratique ! Vous pouvez les commander juste ici

5 - La capsule 333 pour une penderie minimaliste 

C'est un peu l'équivalent du Minsgame mais pour les vêtements. Ici le principe est de ne jamais avoir plus de 33 vêtements par saison. Attention cela ne signifie pas d'avoir 33 vêtements pour chaque saison soit 132 pièces, mais de ne jamais dépasser ce chiffre que l'on soit en été ou en hiver. 

Ce que vous n'utilisez pas, mettez les dans des cartons. En plus de vous faire gagner du temps, cette méthode va vous forcer à vous interroger sur les habits dont vous avez vraiment besoin. Le reste, donnez le !

Retrouvez 95 autres gestes pour agir au quotidien dans le livre de Romain et Jean-François.