| |

ÉNERGIE - Les Français-es ont dépensé 1683 euros en moyenne pour se chauffer en 2017. Mais tous les modes de chauffage ne sont pas égaux, loin de là.

1683 euros : c'est la somme qu'ont dépensée en moyenne les Français-es pour se chauffer en 2017. Voilà le résultat d'une enquête réalisée par le site QuelleEnergie.fr, qui a interrogé 17 766 personnes. Leur facture a augmenté de 4,5% entre 2016 et 2017; le prix du chauffage est donc plutôt stable.

Cependant, tous les modes de chauffage ne se valent pas. Certains sont plus onéreux que d'autres. Voici un comparatif, qui vous sera très utile si vous envisagez de changer de chauffage. 

Pas tous logés à la même enseigne

Le chauffage au bois est le plus économique du marché avec une facture annuelle de 769 euros. La facture des personnes interrogées a même baissé de 5% entre 2016 et 2017.

A contrario, le chauffage au fioul est le plus cher avec une facture moyenne s'élevant à 2 230 euros en 2017. On observe d'ailleurs une augmentation de 18% du prix final du combustible depuis 2016.

Les factures moyennes pour le chauffage au gaz et du chauffage électrique sont restées stables. Les personnes interrogées ont respectivement payé 1475 euros et 1750 euros.

QuelleEnergie. © fr

D'autres critères à prendre en compte : le volume à chauffer et l'évolution des prix

Attention cependant, les installations au fioul sont majoritaires dans les surfaces supérieures à 120 m2 . La consommation est donc plus importante que dans un petit volume.

Les installations électriques, elles, sont majoritaires dans les espaces de moins de 100 m2 et sont utilisées par 41 % des Français. C'est donc la première source de chauffage en France, mais c'est également la plus onéreuse puisqu'elle coûte 16,10 euros au m2.

De plus, la hausse du prix du fioul n'est pas prête de s'arrêter. Depuis le 1er janvier 2018, une fiscalité écologique a été mise en place pour inciter les gens à changer d'installation. La Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) va augmenter en 2018

Au mètre carré, le chauffage au bois reste le moins cher, comme le montre cette infographie :

QuelleEnergie. © fr

 

Des aides possibles pour changer de chauffage

Sachez que vous pouvez bénéficier de certaines aides, si vous souhaitez passer à un chauffage plus respectueux de l'environnement, ou tout simplement moins cher, mais que vous hésitez face aux coûts des travaux :

le crédit d'impôt pour la transition énergétique : il faut que votre logement soit votre résidence principale et qu'il soit construit depuis plus de deux ans.

la prime énergie : cumulable avec le crédit d'impôt et la TVA réduite, elle dépend du type de travaux, de la zone géographique, de l'installation et de vos revenus.

l'éco-prêt à taux zéro : il s'adresse aux propriétaires, qu'ils habitent le logement ou qu'ils le louent.

En plus de toutes ces aides, peut-être faites vous partis de ces 4 millions de ménages éligible au chèque énergie 2018.