| | | | |

SECONDE MAIN - Un sondage montre que les Français préfèrent de plus en plus l'option récup' à l'achat neuf pour leurs meubles, une tendance appelée à durer.

Le meuble d'occasion, une passion française ? Le succès grandissant des brocantes et plateformes en ligne l'avait déjà démontré, mais l'expérience du confinement semble avoir accéléré la tendance. C'est ce que révèle en tout cas un sondage réalisé par site-annonce.fr, un moteur de recherche de produits d'occasion, qui milite évidemment pour cette pratique.

Le chiffre à retenir de l'étude ? 79% des Français achètent entre 2 et 6 meubles d'occasion par an. Le plaisir ancestral de chiner sur les vide-greniers explique en partie ce résultat, mais les motivations principales sont largement économiques (79%) et écologiques (50%). Que voulez-vous, les gens lisent 18h39 et se passionnent pour la récup', le zéro déchet et les astuces à petit budget !

Où les Français achètent-ils leurs meubles d'occasion ?

De plus en plus en ligne ! Le confinement a là encore renforcé une tendance déjà existante. Alors que les Français sont 33% à déclarer se déplacer en magasin physique, ils sont par ailleurs 74% à dire qu'ils achètent leurs meubles d'occasion via des sites de petites annonces sur Internet. Et même si le meuble récup' permet de faire des économies, l'enveloppe consacrée à ce mode de consommation n'est pas anodine : en moyenne, il semble que les Français dépensent entre 1200 et 3000 euros par an !

Pour ceux qui trouvent ça encore trop cher, une solution existe : le don. Notre collègue Lisa est par exemple devenue une aficionados de l'appli Geev, qui permet de donner ou récupérer n'importe quoi ! Vous ne pourrez sans doute pas tout meubler chez vous comme ça, mais c'est un bon complément. Autre solution économique et zéro déchet : l'upcycling. Avec nos tutos spécial récup', vous saurez comment réparer, rénover, améliorer vos anciens objets, transformer une ancienne fenêtre en étagère vitrine ou fabriquer une tête de lit en palettes.

les professionnels du design suivent aussi cette tendance de la récup'. C'est plus cher, mais on peut acheter des meubles neufs... issus de déchets, comme ceux de ces designers français.