| |

PLANCHER CHAUFFANT - En 2018, ce système représentait seulement 5% des installations de chauffage, mais ses nombreux atouts en font une solution d'avenir.

Une révélation. C'est un peu comme ça que j'ai vécu ma première expérience de chauffage au sol, durant une semaine de vacances hivernales dans le Cotentin. Au début, c'est pourtant l'inquiétude qui prime : "Mais où sont les radiateurs ? Mon dieu, nous allons finir gelés et on retrouvera nos corps dans plusieurs semaines, c'est horriiiiible."

Et puis la bonne surprise, le deuxième effet Kiss Cool, c'est quand on se rend compte que nous sommes en réalité chauffés par le sol. Invisible et silencieux, le coquin avait échappé à notre attention. Il faut dire que ce type de chauffage reste ultra minoritaire en France. Pourquoi ? D'après Vincent Bernard, responsable de ce secteur chez Castorama, l'explication tient à l'image du plancher chauffant.

"C'est un produit qui fait peur, explique-t-il, car on s'imagine que c'est très compliqué à installer. En réalité, le plancher chauffant électrique c'est juste un rouleau qu'on pose par terre, et ensuite on le raccorde au secteur. Les gens pensent aussi qu'ils ne pourront pas retirer le dispositif en cas de problème, alors qu'on sait démonter facilement un sol souple comme le parquet stratifié ou PVC." Cela dit, Vincent Bernard n'a jamais eu de retour client négatif.

1. Le confort : Le chauffage au sol, c'est le pied !

Pardonnez ce mauvais jeu de mots, mais c'est la vérité : le chauffage qui vient du sol procure une sensation de bien-être supérieure à toutes les autres. Diffusée par rayonnement, la chaleur se répartit de façon homogène dans toute la pièce, vous ne risquez donc pas d'avoir super froid dès que vos fesses quittent la proximité du radiateur.

Surtout, finie l'angoisse des pieds nus sur le carrelage de la salle de bains ! En plein hiver, vous marchez sur les carreaux comme sur le sable d'une plage un matin d'été, c'est tout doux et agréable.

2. Un gain de place non négligeable

On l'a dit : le chauffage au sol ne se voit pas ! Pas de convecteurs électriques moches accrochés au mur, pas de gros radiateurs en fonte qui prennent une place folle. Non, les tuyaux qui chauffent la pièce sont sous vos pieds.

Grâce à ce procédé, vous économisez 7% en moyenne de surface habitable. Alors oui, dans le cadre d'une rénovation, l'épaisseur du chauffage au sol vous obligera à rehausser certains équipements : portes, plinthes, prises électriques...

3. Joie de vivre pieds nus... surtout pour les enfants

Il est temps de brûler ces immondes mules que vous portez pour réchauffer vos pieds, même si vous dites à tout le monde que "mais c'est trop cool, on est trop bien dedans". C'est une faute de goût et surtout, c'est mauvais pour vos pieds.

Aujourd'hui, la réflexologie nous apprend que marcher pieds nus favorise la circulation sanguine, diminue le stress, et joue sur la santé de tous vos organes. Pour les enfants, les bienfaits sont encore plus grands : marcher pieds nus les aide à former l'ossature, la cambrure, les ligaments et les muscles du pied ! Sans oublier le plaisir pour eux de découvrir de nouvelles sensations.

La famille parfaite est toujours pieds nus, sachez-le.

4. Des économies d'énergie sur le long terme

Certes, le plancher chauffant représente un certain investissement, surtout quand il est hydraulique ou alors qu'il est installé dans le cadre d'une rénovation qui demande des travaux. En revanche, un chauffage au sol électrique dans du neuf ne vous coûtera pas si cher et sera vite rentabilisé grâce au principe de la chaleur en basse température. On estime l'économie autour de 10% par rapport à un système classique.

Chez Castorama, il faut compter 269 euros les 10 m2 de rouleaux de chauffage électrique pour carrelage, auxquels on ajoute 49 euros pour un thermostat qui régule la température. Cette régulation est primordiale : c'est elle qui vous permet d'adapter la température de chaque pièce en fonction des conditions (météo extérieure, nombre de personnes dans la pièce...).

5. Un chauffage sans aucune nuisance

A tous les atouts déjà cités, il faut en ajouter un de taille : le chauffage au sol ne fait aucun bruit, ne ventile pas la poussière, empêche le développement des acariens et ne nécessite quasiment aucun entretien, surtout s'il est électrique. En cas de gros problème, il faut défaire le plancher, mais la difficulté de l'opération dépendra de votre revêtement.

Et même si vous ne pouvez pas le faire dans votre salon, pensez aussi à votre salle de bains, c'est idéal dans une douche à l'italienne !