| |

TRAVAUX - Pendant cette nouvelle période de confinement, vous pouvez commencer ou continuer vos travaux et projets de rénovations en respectant quelques recommandations sanitaires.

Vous faites des travaux chez vous  ou vous avez prévu d'en faire dans votre futur logement ? Bonne nouvelle ! Malgré le confinement, vous êtes autorisé à les poursuivre. Attention, les règles ne sont pas les mêmes si vous rénovez vous-même ou si vous faites appel à des artisans. En plus des gestes barrières, il y a quelques mesures à respecter, on vous explique tout ! 

Faire des travaux dans son logement actuel 

Dans votre logement actuel, artisans et particuliers “prendront un maximum de précautions, conformément au guide de l'Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP) , en aérant régulièrement l'espace en travaux par exemple”, précise le site du Service-Public

Si des artisans viennent travailler chez vous, vous devez accepter les conditions générales d'intervention . C'est-à -dire que vous devez garantir à ces personnes un certain nombre de règles sanitaires. Parmi elles : respect des gestes barrières, accès à un point d'eau pour le lavage des mains, distance physique d'au moins deux mètres en cas de non port du masque. Pour en savoir plus, rendez-vous sur cet article

Et si je dois faire des travaux dans mon futur logement ? 

Vous avez besoin de faire des travaux dans le logement que vous vous apprêtez à habiter ? Pas de problème indique le site du Service Public, tant que vous respectez les horaires du couvre-feu. Autrement dit, vous pouvez faire vos travaux entre 6 et 19h.

Tous les types de travaux sont-ils concernés ? Le site précise : “Par exemple des travaux urgents réalisés par un particulier pour pouvoir déménager, pouvoir intégrer son futur logement ou habitation en cas de vente ou de préavis pour libérer son habitation ou logement actuel.” 

En revanche, si votre futur logement se trouve au-delà des 10 kilomètres autorisés, il faudra que l'artisan qui travaille chez vous, fournisse une attestation stipulant que votre présence est nécessaire sur le chantier. Vous devrez également vous munir de votre propre attestation en invoquant un motif impérieux, rappelle France 3.

Si vous faites les travaux sans artisan, le motif impérieux du déplacement risque d'être plus difficile à justifier et sera soumis à interprétation. 

Et si vous souhaitez en savoir plus sur les modalités de déménagement pendant ce troisième confinement, rendez-vous ici