| | |

ZÉRO-DÉCHET - En 2018, les pailles en plastique à usage unique ne seront plus autorisées à Seattle dans les bars et restaurants, grâce à une mobilisation citoyenne. En France, des collectifs se battent pour obtenir aussi une interdiction.

Alors que le Costa Rica va interdire toute forme de plastique à usage unique sur son territoire d'ici 2021, d'autres mouvements se lancent aux États-Unis, au Canada ou encore en France pour réduire la consommation de plastique.

Leur but, lutter contre les 20 milliards de tonnes de déchets qui se retrouvent chaque année dans les océans, soit 634 000 kilos chaque seconde.

La ville de Seattle, aux États-Unis a décidé de mener elle-aussi des actions contre cette pollution dûe notamment au plastique. Elle a décider d'interdire les pailles à usage unique et que l'on retrouve retrouvent partout dans les bars, restaurants et autres établissements qui délivrent des boissons.

La ville de Seattle lutte contre l'utilisation des pailles en plastique

En septembre 2017, pour lutter contre leur utilisation, la fondation Lonely Whale a mené une campagne de sensibilisation baptisée "Strawless in Seattle" (traduit littéralement "sans paille à Seattle"). Dès lors, de nombreux restaurateurs ont fait le choix de bannir ces objets, tout comme les couverts en plastique.

Rappelons qu'aux États-Unis, chaque jour sont consommées 500 millions de pailles.

© dextorTh / istock

Suite à cette mobilisation, la ville de Seattle a décidé d'interdire dès juillet 2018 l'utilisation de pailles en plastique à usage unique dans tous les restaurants, bars et cafés de la ville, dans le cadre d'une ordonnance mise en ?uvre en 2008 pour éliminer les déchets plastiques.

Les pailles devront être éliminées ou remplacées par des pailles compostables ou réutilisables. De nombreuses alternatives existent déjà, comme des pailles en verre, ou en bambou, mais aussi en métal, en papier ou faites à partir de plantes.

En France, la lutte contre les objets en plastique à usage unique

En France, des lois encadrent déjà l'utilisation de certains objets en plastique. Depuis janvier 2017 par exemple, les sacs non-biodégradables sont interdits dans les commerces.

Mais quid des pailles en plastique ? Même si aucune étude n'a révelé le nombre officiel de pailles utilisées dans l'hexagone, une étude de 2016 de l'ONG Ocean Conservacy estime qu'elles sont le 5e déchet le plus ramassé sur les côtes européennes.

Pour lutter contre l'usage abusif de ces fameux petits tubes en plastique, plusieurs mouvements se sont créés, notamment sur les réseaux sociaux via les hashtags #BasLesPailles et #SeptembreSansPaille

Le mouvement Bas Les Pailles a créé une pétition, disponible en ligne, à destination du ministre de de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot et du président de la République, Emmanuel Macron. Leur objectif : faire interdire la commercialisation de pailles en plastique en France d'ici 2018.

En attendant, si vous voulez rejoindre le mouvement, refusez les pailles en plastique que l'on vous propose, ou amenez votre propre matériel réutilisable ! Et pourquoi pas en profiter pour vous mettre au zéro-déchet ?