| | |

ÉCOLO - Une carte répertorie les particuliers qui donnent des vers près de chez vous pour composter vos déchets. L'occasion aussi de glaner de précieux conseils !

C'est décidé, vous allez vous lancer dans le lombricompostage ! Vous allez adopter des vers de terre pour qu'ils digèrent vos restes de nourriture et autres épluchures dans votre cuisine ou sur votre balcon. Car vous le savez, il n'y a pas forcément besoin d'un jardin pour composter ses déchets.

Plusieurs options s'offrent à vous. Vous pouvez acheter un lombricomposteur et les vers qui vont avec (ils coûtent entre 20 et 30 euros dans le commerce).

Pour que réduire la quantité de vos déchets ne vous coûte rien, vous pouvez aussi fabriquer votre propre composteur (en suivant notre tutoriel par exemple) et capturer des vers dans la nature. Mais puisqu'ils vous faut au moins 500 vers pour commencer, le plus simple est alors de prélever des vers dans un autre lombricomposteur.

© Plus2vers

Et c'est là que la plateforme internet Plus2Vers (lire "davantage de vers") intervient ! Une carte y répertorie plus de 1340 personnes prêtes à vous donner une partie de leurs vers. Ces propriétaires de lombricomposteurs se trouvent dans toute la France, mais aussi en Belgique, en Suisse ou encore au Québec. Il s'agit du premier (et du seul) réseau de dons de vers en France !

Des milliers de particuliers ont adopté des vers

Donner des vers, une idée saugrenue ? Au contraire !

Lorsqu'il a démarré un nouveau lombricomposteur suite à un déménagement en 2012, David Regnier Garneto a lui-même cherché un généreux donateur. "En tâtant sur le terrain sur des forums dédiés, j'ai découvert que beaucoup de personnes étaient intéressées pour donner des vers", raconte-t-il.

Il lance alors son association pour centraliser cette offre et dès le premier mois, une centaine de donateurs s'inscrivent.

Aujourd'hui, la plateforme compte plus de 13 000 utilisateurs dont 73% ont concrétisé le démarrage de leur lombricomposteur suite à leur visite sur le site.

Se rencontrer autour d'un verre

L'idée est bien de diffuser le plus largement possible cette pratique encore peu connue. Oui, on peut composter ses déchets en appartement, mais cela demande une certaine technique, car les vers sont des êtres sensibles. "J'ai fait pas mal d'erreurs au début", confie David Regnier Garnelo.

Récupérer des vers auprès d'une personne expérimentée est donc l'occasion de glaner de précieux conseils. Car il n'est pas question de recevoir les vers par la poste. Les éleveurs professionnels ont une autorisation spéciale pour envoyer des vers par courrier, mais ce n'est pas le cas des particuliers. Il faudra donc vous rencontrer !

Conseils pour démarrer votre lombricomposteur

Vous apprendrez ainsi que les vers ne sont pas des ventres sans fin. "Ils ne seront pas assez nombreux au début pour absorber tous vos déchets, il faudra leur en donner une poignée la première semaine puis augmenter la quantité au fur et à mesure qu'ils se reproduisent, sinon vos déchets vont pourrir", explique David Regnier Garneto.

"Mettez le même volume de de carton que de déchets, ainsi que de la poudre de coquille d'?uf, pour bien équilibrer votre lombricomposteur", complète-t-il.

En suivant ces conseils, vos vers devraient s'épanouir. Et envahir votre appartement ?! Rassurez-vous, ils ne sortiront pas de leur boîte, et si leur population est capable de doubler en 3 mois, ils se régulent également en fonction de la nourriture à leur disposition.

Vous pourrez donc, à votre tour, distribuer des vers autour de vous, et faire aimer davantage ce lombric si sympathique !