| | | | | |

TUTORIEL - Fabriquez et installez ce composteur dans votre cuisine pour recycler les restes culinaires grâce aux lombrics. Aucune nuisance à craindre, c'est promis !

Vous avez envie de composter vos déchets alimentaires et autres restes culinaires (comme le marc de café qui pourrait aussi servir à faire pousser des champignons), mais voilà, vous n'avez ni jardin, ni balcon suffisamment grand pour y placer un composteur classique.

La solution se tortille sous votre nez : le lombricomposteur. Autrement dit un composteur qui fonctionne avec des petits vers rouges, appelés Eisenia, que vous pouvez acheter là par exemple.

Le lombricompost, issu de la décomposition des aliments, permet de fertiliser la terre des plantes. Le “jus” issus du compost, joliment appelé lombrithé, vaporisé sur les végétaux leur apporte aussi des nutriments. À ces avantages, s'ajoute bien entendu celui de réduire ses déchets en les recyclant.

Que les plus craintifs se rassurent, ils ne sont pas du genre à se faire la malle. Jamais, au grand jamais, les vers ne sortent du bac. D'abord, ils ne passent pas par les trous. Et quand bien même, ils craignent la lumière et restent là où ils ont à manger !

Autre écueil évité, contrairement à son confrère des jardins, le lombricomposteur n'émet aucune odeur désagréable.

Précautions préalables :

Si vous choisissez de construire vous-même un lombricomposteur, il faudra opter pour des bacs gerbables, de norme européenne, car ils sont de qualité alimentaire et ne sont donc pas dangereux pour la santé.

Les bacs doivent être opaques. En effet, vos futurs compagnons détestent la lumière.

Le lombricomposteur doit être installé dans un endroit où la température est constante, entre 10 et 25°C. La cuisine est donc un lieu approprié, mais un débarras, un garage ou une cave peuvent l'être tout autant.

Si d'aventure vous souhaitez placer votre lombricomposteur en extérieur, il faudra veiller à bien protéger les petits vers du froid, de la pluie et des fortes chaleurs.

Pour ce qui est de l'entretien, il n'est pas nécessaire de retourner le compost. Quant aux vers, leur population se régule en fonction des apports, il n'y a donc rien à faire non plus.

Fiche tuto

 1/5
 30 minutes
 20 €

 

Outils et matériaux pour fabriquer un lombriocomposteur :

  • 1 perceuse avec un foret de 6 mm et un de 1 mm.
  • 2 caisses opaques types bac gerbable norme européenne de 60 cm x 40 cm x 21 cm.
  • 1 caisse opaque type bac gerbable norme européenne de 60 cm x 40 cm x 10 cm.
  • Des petits vers Eisenia fœtidia (aussi appelés ver de fumier ou ver tigré) : 500 gr pour un foyer de trois personnes.
  • Du carton récupéré.
  • 1 couvercle.

© Benjamin Geffroy

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !