| | | | |

JARDINAGE - Ça y est, le printemps remontre enfin le bout de son nez. Quels arbustes planter ? Quels légumes semer ? Comment protéger votre potager ? On vous dit tout.

Après avoir suivi nos conseils pour protéger vos plantes d'extérieur contre la vague de froid, il est désormais temps de vous consacrer à votre potager. En effet, même si les températures restent basses en ce début de mois, il faut déjà penser aux légumes que vous souhaitez (et pouvez désormais) planter en terre ou sous serres.

Grâce à l'arrivée des beaux jours, votre potager ouvre à nouveau ses portes et est prêt à accueillir plein de nouveaux petits pensionnaires !

Que planter en mars ?

© Getty Images / zoranm

Qui dit printemps, dit plein de possibilités pour enrichir votre jardin. Selon que vous habitez dans des régions chaudes ou froides, certaines plantes peuvent être plus adaptées à votre environnement. En règle générale, voici les différents légumes et arbustes que vous pouvez planter dans votre potager :

  • L'ail rose
  • Les artichauts
  • Les asperges
  • Les aubergines
  • Les choux fleurs
  • La ciboule
  • La ciboulette
  • Le crosne du Japon
  • Les échalotes
  • L'estragon
  • Les fraises
  • La laitue
  • Le laurier-sauce
  • La menthe
  • Les oignons de couleurs (jaune, rouge, rocambole ou patate)
  • Les poivrons
  • Les pommes de terre
  • Le romarin
  • La rhubarbe
  • La sarriette
  • La sauge
  • Les tomates
  • Le topinambour

Que semer dans le potager en mars ?

© Getty Images / amenic181

En mars, il est également possible de semer des graines dans votre potager. Fernanda Voularopoulos, paysagiste amoureuse des légumes et des plantes tient le blog Les Doigts Fleuris. Elle nous confirme que le printemps est propice à l'arrivée de nombreuses graines dans vos potagers : persil , plantes aromatiques (cerfeuil, oseille), légumes-racines (carottes, navets) ou encore pommes de terre sont les bienvenus dans votre terre dès le mois de mars.

À cette liste, s'ajoutent également :

  • L'arroche
  • Les asperges
  • Les betteraves
  • Les choux
  • La ciboulette
  • Les épinards
  • Le panais
  • Les poireaux
  • Les pois
  • Les radis
  • La salade
  • Du salsifi

Fernanda nous donne une astuce pour avoir des radis de manière plus abondante : "Pour cela, il faut en planter tous les 15 jours pendant quelques semaines au printemps et dans un endroit pas trop chaud." La paysagiste invite également les amateurs de fèves à en semer dès maintenant : "Pour celles et ceux qui les aiment en croque-en-sel, il faut y aller maintenant !"

En ce qui concerne certaines variétés de légumes, Fernanda conseille de les laisser grandir sous châssis, notamment pour contrer l'attaque des escargots, de retour dans nos jardins dès que la température dépasse les 5°C. "Une fois qu'on a des jeunes pousses, de pommes de terre par exemple, on peut les planter ensuite en terre."

Jusqu'à mi-mai, la paysagiste recommande de faire pousser les aubergines et les tomates sous serre, sans quoi elles n'auront pas assez de chaleur. De plus, elles pousseront bien plus vite et vous pouvez faire de très bonnes salades avant l'été !

Que récolter en mars ?

Au début du printemps, certains légumes que vous avez planter en hiver sont prêts à être récoltés. Parmi eux :

  • La blette
  • Les brocolis
  • Les choux de Bruxelles
  • Les choux frisés
  • Les endives
  • Les épinards
  • La laitue d'hiver
  • La mâche
  • L'oseille
  • Les poireaux d'hiver
  • Les radis
  • La roquette

Que tailler dans son potager en mars ?

© Getty Images / rootstocks

N'oubliez pas de tailler certains de vos légumes et arbustes dès l'arrivée des beaux jours. Vous pouvez également diviser certains vivaces, si vous ne l'avez pas fait cet automne. Pour cela, il faut extraire la motte ou sectionner plusieurs parties du vivace, afin qu'il n'empiète pas sur d'autres végétaux.

Quels travaux d'entretien dans le potager en mars ?

© Getty Images / Singkham

À l'arrivée du printemps, divers travaux d'entretien sont conseillés pour votre potager :

  • protéger les premières fleurs des arbres fruitiers
  • apporter un engrais de fond dans le potager
  • aérer les tunnels et les châssis si le temps le permet
  • aérer et sortir, quand il fait beau, des plantes fragiles comme l'estragon

Fernanda conseille quelques astuces préventives pour préserver un potager de qualité, comme par exemple pour contrer l'oïdium, ce champignon responsable des traînées blanches que l'on croise parfois sur les feuilles. Pour cela, mélangez une dose de lait entier à trois doses d'eau. Pulvérisez ensuite la mixture sur les feuilles de vos arbustes.

Vous pouvez fabriquer des châssis à l'aide de vos anciennes fenêtres ou de fenêtres récupérées dans des brocantes pour réaliser un abri 100% récup' et économique pour vos végétaux.

Enfin, selon la paysagiste, mars serait le moment idéal pour étaler son compost dans le potager, afin de nourrir la terre qui en a besoin à cette période.

Alors, prêt-es à enfiler de nouveau vos salopettes et bottes en caoutchouc ?