| | | | |

WATER MINUS - La consommation domestique d'eau baisse en France depuis 10 ans, mais elle reste encore trop élevée. Pourtant, les solutions pour éviter le gaspillage ne manquent pas !

Sur les 150 litres d'eau potable consommés quotidiennement par chaque Français, seul 1% finit vraiment dans notre gosier. C'est dire les énormes efforts qu'il nous reste à fournir pour éviter de gaspiller l'eau davantage. Heureusement, les modes de vie, mais aussi les innovations développées par les industriels et les ingénieurs low tech, évoluent dans ce sens.

Des éco-gestes bien connus pour ne pas gaspiller

Bien entendu, la chose la plus facile à faire quand on veut faire des économies d'eau chez soi, c'est de limiter sa consommation. Le fameux pipi sous la douche, ou bien le robinet coupé quand on se brosse les dents, sont mêmes devenus des clichés du discours écolo, au point d'être un peu moqués. Pourtant, il est bon de rappeler que ces pratiques permettent de faire des économies non négligeables : un robinet qui coule sans utilité gaspille 12 litres d'eau par minute !

A cela, il faut ajouter de nouveaux "éco-gestes" de plus en plus répandus, comme le fait de récupérer l'eau qu'on utilise pour la réemployer ailleurs. L'eau de pluie, évidemment, grâce à un récupérateur, mais pas seulement ! De plus en plus de gens souhaitent récupérer l'eau du bain, l'eau de cuisson, ou encore l'eau du lave-linge pour faire des économies.

femme qui jardine sur un potager avec récupérateur d'eau
Un récupérateur d'eau de pluie qui fait aussi pot de fleurs © Castorama

Tout ce qu'on peut faire en récupérant l'eau du bain

Pour commencer, avant de prendre un bain ou une douche, n'hésitez pas à installer un seau pour l'eau froide, c'est déjà ça de récupéré ! Si vous avez du mal à vous passer de bain, notamment pour les enfants (ou pour lutter contre la déprime hivernale), sachez que vous pouvez récupérer l'eau et l'utiliser dans la chasse d'eau des toilettes. Quand on sait que 40% de l'eau quotidienne est consommée dans la salle de bains et 20% par les sanitaires, on comprend tout l'intérêt d'une telle démarche.

Alors comment réemployer l'eau du bain, du lave-linge ou de la cuisson ? Quelques idées :

  • Alimenter la chasse d'eau des toilettes.
  • Arroser vos plantes, même avec l'eau de cuisson, à condition qu'elle soit froide (et n'oubliez pas que les légumes bio sont meilleurs car sans pesticides !). Avec l'eau du lave-linge, c'est mieux si vous faites votre propre lessive écolo...
  • Faire le ménage. A noter qu'avec l'eau des pommes de terre, vous pourrez redonner tout son éclat à votre carrelage grâce à l'amidon concentré dans les patates.
  • Faire tremper du linge très sale. Pour info, sachez que l'eau des épinards ravivera le noir de vos vêtements.
  • Laver la voiture, à condition d'avoir stocké beaucoup d'eau !

Et si vous êtes motivé-es, vous pouvez aussi passer aux toilettes sèches. N'hésitez pas à consulter notre tuto pour faire des toilettes sèches récup'.

Colonne de douche thermostatique à débit régulé © Castorama

Des innovations intelligentes pour la salle de bains et les toilettes

Ce n'est pas tout, il existe aussi des innovations techniques qui permettent de faire des économies d'eau à la maison, comme l'installation d'une chasse d'eau à double débit, par exemple. La version débrouille, c'est de mettre une bouteille dans le réservoir, histoire de réduire le volume de la chasse.

Mieux, il est désormais possible d'équiper les douches et robinets d'un régulateur de débit. Ainsi, la colonne de  douche thermostatique GoodHome Cavally est dotée d'un régulateur de débit intégré qui réduit la quantité d'eau utilisée de 40%, mais sans affecter les performances de la douche. Ce n'est pas tout : en équipant vos robinets et mitigeurs d'un mousseur, vous pouvez réduire jusqu'à 60% votre consommation d'eau. Ce petit dispositif injecte de minuscules bulles d'air dans l'eau qui coule, sans modifier la pression. Pour un robinet ouvert seulement 5 minutes par jour, la pose d'un mousseur peut vous faire économiser jusqu'à 14 m3 d'eau par an selon l'ADEME.

Autre produit malin pour économiser l'eau, le WC avec lave-mains intégré utilise l'eau lorsque l'on se lave les mains pour alimenter la chasse. Un point non négligeable quand on sait qu'un système de chasse classique peut consommer jusqu'à 12 litres d'eau. Et un gain de place super pratique pour les petits appartements !

Un WC équipé d'un lave-main pour alimenter la chasse d'eau © Castorama

Economiser l'eau dans son jardin

Même si le jardin n'occupe que 6% de notre consommation d'eau quotidienne, il existe des astuces pour réduire encore ce chiffre. Comme dit précédemment, un récupérateur d'eau de pluie s'avère utile, d'autant plus qu'il en existe aujourd'hui à tous les prix et pour toutes les tailles. Certains peuvent même joliment s'intégrer dans votre jardin, comme ce récupérateur d'eau de pluie en terre cuite, ou encore celui-ci, qui fait également office de pot de fleurs.

Autres astuces pour économiser l'eau dans votre jardin :

  • Utiliser des plantes capables de vivre avec peu d'arrosage, dites "dromadaires", comme les succulentes, les graminées, les herbes aromatiques ou les petits arbres tels que l'olivier, le figuier ou le yucca.
  • Privilégier l'arrosage au goutte à goutte, ou bien la fabrication d'oyas, ces pots enterrés qui diffusent l'eau petit à petit au pied des plantes.
  • Pailler son jardin pour réduire le besoin d'eau. En appliquant une épaisse couche de paillis, comme les copeaux d'écorce de pin, sur les bordures et massifs, vous pouvez préserver l'humidité du sol.

Si toutes ces astuces sont écologiques, elles sont aussi pour la plupart économiques. Puisqu'on parle budget, n'oubliez pas enfin de bien vérifier que vous n'avez aucune fuite d'eau, car une simple fuite de chasse d'eau peut vous coûter jusqu'à 680 euros par an ! Bref, gare au calcaire, au gel et à tout ce qui pourrait endommager votre plomberie, alors qu'un simple entretien régulier vous évitera de gros ennuis.