| | |

SOLIDARITÉ - Une Américaine a lancé un système de partage de nourriture, sur le modèle des librairies de rue, dans son quartier.

Perché sur un piquet dans un quartier tranquille de la ville de Fayetteville dans l'Arkansas aux États-Unis, un placard vitré, de la taille d'un mini frigo, est rempli de victuailles et d'autres objets utiles pour les personnes dans le besoin. Celles-ci peuvent venir se servir librement.

À l'origine de cette action, Jessica McClard, résidente de 41 ans à Fayetteville, s'est inspirée des librairies en libre-service en extérieur, qui se multiplient à travers le monde. Dans ces petites boîtes installées par des particuliers ou des associations, chacun peut venir déposer ou prendre un livre.

Une pauvreté cachée

L'initiative hyper locale de Jessica McClard, baptisée “The Little Free Pantry” (le petit garde-manger en libre-service, en français), vise quant à elle à combattre l'insécurité alimentaire des personnes qui n'osent pas forcément demander de l'aide. Les citoyens américains dans cette situation étaient à peu près 15 % en 2013.

"The Little Free Pantry ne vise pas à garantir des résultats, mais c'est un acte de foi", explique Jessica McClard, fervente fidèle du mouvement de l'Église Luthérienne du Bon Berger, qui a contribué à l'expansion de cette ?uvre.

Renforcer les liens entre voisins

Jessica McClard aimerait par-dessus tout renforcer les liens dans son quartier et sa communauté. "The Little Free pantry est un terrain d'essai pour des concepts tels que la communauté, la charité, la justice et l'économie du partage", détaille-t-elle sur la page Facebook du projet.

Sur son site, elle encourage à construire d'autres boîtes, et explique la marche à suivre (en anglais). Selon elle, la pratique s'est déjà répandue en Angleterre et aux Philippines. Un début de succès ! Les nécessiteux pourront y trouver des boîtes de conserve, de la papeterie, ou encore des produits d'hygiène.

Même si ce genre d'initiative n'existe pas sous cette forme en France, il est permis d'espérer qu'un tel mouvement de solidarité voit le jour.

Passez à l'action