| |

ÉLECTRICITÉ - Une expertise a été menée par l'Ademe au sujet du compteur Linky : il ne produit pas plus d'ondes que d'autres objets du quotidien et devrait permettre des économies d'énergie.

Le compteur Linky fait polémique depuis son déploiement en 2015. Il doit être déployé dans tous les foyers d'ici 2021, en remplacement des compteurs classiques. De nombreuses communes et particuliers refusent son installation, même si celle-ci est obligatoire.

Parmi les questions soulevées, l'impact sur la santé de ce compteur communicant.

L'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) vient de publier un avis, ce 28 septembre 2018 et affirme que ce boîtier connecté n'est pas dangereux. "Il n'y a pas de dangerosité affirmée", assure Arnaud Leroy, président de l'Ademe, sur RTL ce vendredi.

Le compteur Linky émet moins d'ondes qu'une box internet

L'Ademe est une agence publique, financée en partie par l'Etat, mais Arnaud Leroy affirme sur RTL que cet avis a été rendu en toute indépendance.

Comme tout objet connecté, le compteur Linky produit des ondes, explique le président de l'Ademe. Mais il tient à rappeler que c'est aussi le cas de nos autres équipements du quotidien.

L'Ademe s'appuie sur les chiffres de l'ANFR (l'Agence Nationale des Fréquences) : à 50 cm de distance, un compteur Linky produit moins d'ondes (0,1 V/m) qu'une box Wi-Fi (2,8 V/m) et qu'une plaque à induction (30 V/m).

"C'est vrai que pour une partie du public, les gens qui sont dits électrosensibles, on peut avoir un sujet mais comme avec d'autres objets du quotidien", reconnaît toutefois Arnaud Leroy, avant d'insister : "par contre ce n'est pas du tout dangereux comme certains opposants essaient de le faire croire."

Des économies d'énergie à la clé ?

Arnaud Leroy ajoute que le compteur Linky permettrait aux particuliers de réduire leur consommation d'énergie : "on a chiffré les économies éventuelles jusqu'à 10% (d'électricité, ndlr.)."

En effet, le compteur intelligent doit permettre de consulter sa consommation d'électricité plus en détail, par mois, par jour, par heure, et d'afficher sa facture en euros, et non plus en kilowatts.

Selon Arnaud Leroy, Linky est "un outil essentiel pour faire des économies d'énergie, car il permet de piloter sa consommation". Cependant, ces économies d'énergie "dépendent fortement des conditions d'accompagnement des ménages" concernant les éco-gestes, souligne l'Ademe dans son rapport.

En février 2018, la Cour des comptes avait publié un rapport critiquant des économies d'énergie insuffisantes par rapport au coût de l'installation, qui sera répercuté dans la redevance à partir de 2021.

Passez à l'action