| |

POLLUTION - Lors de leur lavage, les vêtements synthétiques rejettent des microplastiques qui se retrouvent directement dans l'océan.

Le lundi 16 février 2020, Brune Poirson, secrétaire d'Etat à la Transition écologique, a réuni les fabricants de lave-linges pour préparer l'application d'une mesure adoptée dans la loi pour l'économie circulaire. Celle-ci consiste notamment à installer des filtres à microfibres plastiques dans les machines à laver neuves à partir de 2025.

En effet, les microfibres se détachent des vêtements en matériaux synthétiques pendant le lavage, tels que le nylon, le polyester, la rayonne, l'acrylique ou le spandex. Les fibres, trop fines pour être ensuite filtrées lors du traitement de l'eau en station, finissent dans l'océan et sont absorbées par les êtres vivants.

Ces microplastiques représenteraient entre 15 % et 31 % des 9,5 millions de tonnes de plastiques déversées chaque année en mer, d'après des chiffres de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Cependant, avant 2025, il est d'ores et déjà possible d'installer à votre domicile des solutions pour filtrer ces microfibres :

1 - Installer un filtre la sortie d'eau

Le filtre s'installe à l'extérieur du lave-linge. Une extrémité du filtre se fixe au tuyau de sortie de la machine à laver, et l'autre extrémité à un tuyau qui s'écoule vers le drain. Ainsi, il va filtrer l'eau qui va sortir de la machine une fois le cycle terminé et récupérer les microfibres.

Les filtres comme PlanetCare ou Filtrol contiennent une cartouche qu'il est recommandé de changer tous les mois.

2 - Glisser une balle dans le tambour de la machine à laver

La balle se glisse directement dans le tambour, au milieu des vêtements. Pendant le cycle, elle va attirer les petites particules en suspension dans l'eau. Une fois la machine terminée, il suffit de retirer les peluches de l'objet et de les jeter.

La balle la plus connue est la Cora Ball, imaginée par amatrice de sports nautiques (et fabriquée avec du plastique recyclé). Selon sa créatrice Rachael Miller, l'objet capte 87 % des microfibres.

3 - Déposer les vêtements dans un sac

Il suffit de déposer les vêtements dans un sac spécifique et de lancer la machine. À la fin du cycle, les résidus plastiques sont retenus au fond du sac pour les jeter.

Deux surfeurs allemands ont par exemple inventé le GuppyFriend pour éviter de polluer leur cher océan avec leurs vêtements.

4 - Adopter les bonnes habitudes

L'ONG Stop ! MicroWaste qui lutte contre les microplastiques, rappelle quelques bonnes habitudes à prendre pour réduire les microplastiques :

  • Laver son linge à 30°C.
  • Préférer des vêtements en fibres naturelles.
  • Remplir le tambour de la machine au maximum.
  • Nettoyer les vêtements moins souvent (laver les tâches à la main par exemple).
  • Réduire le nombre de tour par minute pour le lavage des vêtements synthétiques.
  • Éviter de laver chaussures et autres matières dures qui vont se briser pendant le lavage.
  • Laver séparément les textiles durs et souples.
  • Sécher au maximum les vêtements à l'air libre.
  • Utiliser un programme court plutôt que long.
  • Choisir une lessive liquide avec un pH neutre et sans javel (voir nos recettes naturelles ici).