|

ARCHITECTURE - Un vaisseau spatial ? Presque. Zaha Hadid, architecte mondialement connue, nous emporte au dessus des nuages avec une maison perchée à 22 mètres de haut.

On connaissait l'extravagance de l'architecte Zaha Hadid (1950-2016), à travers ses constructions monumentales. Un film vient de révéler l'architecture de la seule résidence privée qu'elle ait jamais dessinée. Et encore une fois, son amour des lignes transparaît :

“Capital Hill”, c'est la requête folle d'un homme d'affaire russe qui confie la conception de sa maison privée, sur un terrain isolé près de Moscou, à la célèbre Zaha Hadid en 2006. Pour un résultat futuriste : la maison évoque un vaisseau spatial.

 

© Image courtesy of OKOGroup.com

Une maison dans les nuages

Je lui ai dit : « je veux me réveiller le matin et juste voir le ciel bleu. Je ne veux voir aucun voisins et je veux me sentir libre », raconte Vladislav Doronin, le commanditaire, dans la vidéo ci-dessus.  

Elle m'a répondu : “Vous réalisez que vous devrez être au dessus des arbres pour cela. Elle a pris une serviette et tracé une esquisse”, poursuit-il.

La maison a donc été conçue en adéquation avec le paysage. Elle semble “flotter” dans les airs pour s'élever à près de 22 mètres au dessus du sol et profite ainsi d'un panorama sur la nature.

© Image courtesy of OKOGroup.com

 

Aussi luxueuse que futuriste

En plus d'être des plus originales, la résidence comprend aussi de nombreux espaces de divertissement et de détente. Piscine intérieure, salle de fitness, sauna, hammam : tout pour satisfaire Doronin et sa passion pour le bien être et la santé. Et une preuve de plus, s'il en fallait une, que Zaha Hadid a su projeter l'architecture du début du 21e siècle dans le futur. 

 

© Image courtesy of OKOGroup.com

 

© Image courtesy of OKOGroup.com

 

© Image courtesy of OKOGroup.com

 

© Image courtesy of OKOGroup.com

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer