| | | |

CONSEILS - Combien les travaux de remise en état coûteront-ils ? Peut-on aménager ces combles ou abattre ce mur ? Voici comment trouver le pro qui répondra à toutes ces questions.

Avant d'acheter l'appartement mitoyen à son deux pièces, Michael K. voulait être sûr de pouvoir casser le mur porteur pour fusionner les deux biens. "J'ai réfléchi et je suis arrivé à la conclusion que je devais poser la question à un architecte", raconte-t-il aujourd'hui.

Il a donc sollicité Nicolas Salluavard, de l'agence parisienne Studio d'Archi, pour visiter le bien avec lui. "Il m'a expliqué que je pourrai casser ce mur, car je suis au dernier étage, qu'il faudrait une poutre métallique mais qu'elle ne serait pas trop visible."

À l'image de ce cabinet, beaucoup d'architectes proposent d'expertiser un bien avant achat depuis de nombreuses années. Mais peu de personnes connaissent ce service, facturé entre 100 et un peu plus de 1000 euros selon les professionnels à qui l'on s'adresse, le mode de calcul (forfait horaire ou surface) et le détail de la prestation.

"Cela représente une somme pratiquement négligeable par rapport au coût d'un bien immobilier", estime Ezzedine Saoudi, architecte qui propose lui aussi des expertises avant achat à travers le réseau ADIA.

Se faire accompagner d'un professionnel permet de répondre à de nombreuses questions... et de faire le bon choix.

Acheter en toute connaissance de cause

Après avoir contrôlé l'état général du bâtiment (humidité, dangerosité éventuelle des fissures, état de l'isolation...), l'architecte peut évaluer le montant des travaux à faire pour remettre la maison ou l'appartement en état.

"Une agence dira 10 000 euros pour trois semaines de travaux, moi je vais indiquer le triple", illustre Nicolas Salluavard, de Studio d'Archi.

Solliciter un architecte avant achat implique parfois de faire machine arrière. "Cela m'est arrivé à plusieurs reprises de conseiller de ne pas acheter un bien", raconte Ezzedine Saoudi.

Un avis plutôt bien reçu d'après lui. "Quand vous vous retrouvez dans une copropriété avec un plancher qui s'est affaissé, et que vous dites à la personne ce que ça représente comme temps et comme investissement pour le reprendre... elle est plutôt contente de le savoir !"

C'est aussi l'occasion de recevoir des conseils aussi sur les démarches éventuelles à effectuer auprès de la copropriété ou de la mairie en vue des travaux.

Visualiser au mieux le potentiel d'un bien

L'architecte peut également aider à se projeter dans un lieu, et évaluer son potentiel de transformation. Une dimension sur laquelle insiste Clément Gavain, fondateur de la nouvelle start-up WeFlat, qui met en contact les particuliers avec des architectes pour des visites avant achat.

"Si on cherche deux chambres, on va dire non à un appartement avec une seule chambre. Mais avec les conseils d'un architecte, on peut changer d'avis", raconte-t-il.

Est-ce qu'on pourra construire une extension ? Le bâtiment supportera une surrélévation ? Pourra-t-on aménager les combles ou, plus modestement, abattre ce mur porteur pour ouvrir la cuisine ?

L'architecte peut répondre à toutes ces questions, et éventuellement, proposer une ou plusieurs esquisses d'aménagements. Et, dans tous les cas, aucune obligation d'engager l'architecte pour les travaux éventuels, si vous achetez le bien.

À retenir

À quel professionnel s'adresser pour visiter un bien ? 

  • Pour les questions portant sur la structure du bâtiment, mieux vaut faire appel à un architecte DPLG (diplômé par le gouvernement). "On peut consulter le tableau de l'Ordre pour vérifier qu'un architecte est bien diplômé, explique Valérie Flicoteaux, vice-présidente du Conseil Régional de l'Ordre des Architectes d'Ile-de-France. Nous vérifions aussi qu'il est bien assuré et qu'il suit une formation continue."
  • Pour des questions d'aménagement intérieur et d'optimisation, on pourra s'adresser à un architecte d'intérieur.
  • L'Adia renvoie vers des architectes DPLG d'expérience, qui remettent un rapport détaillé sur l'état du bâtiment et contrôlent aussi les diagnostics obligatoires fournis par le vendeur (termites, plomb, électricité...).
  • Avec WeFlat, on ne choisit pas l'architecte qui nous accompagne mais la plateforme promet de trouver un professionnel disponible dans les 4 heures pour une visite (pour le moment sur Paris et la petite couronne).
  • Sinon, on peut aussi apporter son dossier au CAUE de son département (Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement) : les architectes n'accompagnent pas lors des visites, mais on peut y apporter leur son dossier pour des conseils gratuits.

 

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !