| | |

TRAVAUX - La solution pour rendre cette ancienne étable confortable ? Un deuxième étage et deux extensions. Le bâtiment est à présent très moderne !

Cette ancienne étable située en Loire-Atlantique a bien changé depuis qu'Aurore Michel et Mathieu Poudoulec l'ont rachetée, il y a quelques années.

Avec son sol en terre battue, elle était utilisée comme bureau par son ancien propriétaire, couvreur de profession. Une petite extension en bois abritait les repas de famille l'été. Mais la bâtisse n'a jamais été véritablement habitée.

Mathieu, 28 ans, et Aurore, 27 ans, ont réussi à en faire une maison confortable et moderne. Ils en ont également presque triplé la surface, grâce à un deuxième étage de 60 m2, une nouvelle extension de 25 m2, et une autre de 30 m2.

L'ancienne étable avant les travaux, avec une extension en bois charmante mais en mauvais état.

L'ancienne étable avant les travaux, avec une extension en bois charmante mais en mauvais état. © Aurore Michel

Pour la surélévation, ils ont opté pour le bois, afin de ne pas trop peser sur les anciennes pierres. Les extensions, quant à elles, sont en parpaings.

C'est vrai que j'aurais aimé garder l'aspect petite maison de charme, mais des extensions en pierres auraient coûté trop cher”, raconte Aurore.

Finalement, la nouvelle maison associe trois matériaux. Atypique, mais très réussi !

Fiche de chantier

Ouvriers

Mathieu, de la famille, et des amis qui travaillent dans le bâtiment pour le gros œuvre et le second œuvre ; une entreprise pour la surélévation.

Durée des travaux

Deux ans (mais l'aménagement intérieur n'est pas encore terminé).

Budget

75 000 euros à l'achat + 115 000 euros de travaux jusqu'à aujourd'hui.

Les étapes de la transformation

La petite extension en bois a dû être démolie car la charpente était en très mauvais état. Aurore, Mathieu et leurs amis ont ensuite déposé la toiture de l'ancienne étable pour permettre la surélévation.

L'ancienne toiture a été déposée.

L'ancienne toiture a été déposée. © Aurore Michel

Une chape de béton a été coulée pour chacune des deux nouvelles extensions, avant l'élévation des murs en parpaings.

La chape de béton de l'une des extensions.

La chape de béton de l'une des extensions. © Aurore Michel

Les deux nouvelles extensions prennent forme.

Les deux nouvelles extensions prennent forme. © Aurore Michel

Une entreprise a ensuite réalisé la charpente de la surélévation, ainsi que le bardage en bois.

La charpente de la surélévation.

La charpente de la surélévation. © Aurore Michel

Le bardage clair va évoluer avec le temps pour se griser, et se rapprocher de la teinte des pierres.

La maison aujourd'hui.

La maison aujourd'hui. © Aurore Michel

L'une des extensions accueille le salon, l'autre, le garage et la buanderie.

© Aurore Michel

© Aurore Michel

De l'autre côté de l'ancienne étable, l'ancienne double porte a été fermée avec des parpaings. Ceux-ci seront prochainement recouverts d'un bardage en pierres, récupérées sur le site.

© Aurore Michel

Ici, on voit bien tous les matériaux utilisés pour rénover cette maison.

Ici, on voit bien tous les matériaux utilisés pour rénover cette maison. © Aurore Michel

Aurore et Mathieu sont très heureux du résultat, d'autant plus que ce chantier a demandé beaucoup de travail.

Leurs conseils à ceux qui voudraient suivre leur exemple : bien se renseigner sur les normes à respecter.

"Mathieu est électricien et connaît bien les normes, mais le temps qu'on fasse les travaux, en un an et demi, elles avaient changé", illustre Aurore.

Le couple a dû également soigner particulièrement l'isolation. "La bâtisse n'était pas habité ni habitable, nous transformions une étable en habitation. Par conséquent, nous avons été dans l'obligation de nous mettre en conformité avec la RT 2012 (réglementation thermique de 2012, ndlr.) car il s'agissait d'un changement de destination."

À l'intérieur : murs de pierre et pièces contemporaines

Aurore et Matthieu ont pu emménager au printemps dernier. Même si les travaux d'aménagement sont encore en cours à l'intérieur, le mélange des matériaux donne déjà tout son caractère à cette maison : des murs de pierres laissés bruts et des linteaux en bois massif au-dessus des portes, et, à côté, des murs lisses peints en blanc.

La cuisine, opérationnelle, mais dans laquelle il manque encore les rangements.

La cuisine, opérationnelle, mais dans laquelle il manque encore les rangements. © Aurore Michel

Murs de pierre dans la cuisine, briques de verre dans la salle de bains.

Murs de pierre dans la cuisine, briques de verre dans la salle de bains. © Aurore Michel

L'étage est encore en chantier, mais il promet déjà de beaux espaces pour les chambres.

© Aurore Michel

Rendez-vous dans quelques mois pour voir la déco !

Passez à l'action