| | |

SOMMEIL - Vous lever une heure plus tard ne veut pas dire que vous allez dormir plus longtemps. Découvrez comment anticiper la fatigue liée au passage à l'heure d'hiver.

Dimanche 27 octobre 2019 nous passerons une fois de plus à l'heure d'hiver. Cela signifie qu'à 3 heures du matin, il sera 2 heures. En gros, nous “gagnerons”, une heure de sommeil. Pourtant, ce changement peut, en fonction des personnes, entraîner de la fatigue.

Nous avons interrogé Ouria Dkhissi-Benyahya, chargée de recherche à l'INSERM, membre de l'équipe chronobiologie. 

Des effets sur la forme physique et la capacité à s'endormir

La scientifique nous le confirme, le changement d'heure n'est pas sans conséquence sur notre corps. “Nous avons au sein du cerveau une horloge qui est régulée par la lumière. Décaler la lumière d'une heure va désynchroniser notre horloge interne avec son environnement et entraîner des perturbations physiologiques, le temps qu'elle se réadapte”, explique la chercheuse. 

Au programme : potentielle fatigue et difficultés à s'endormir. Même si nous allons reculer nos montres, cela ne signifie pas que nous dormirons davantage puisqu'a priori, nous nous coucherons une heure plus tard. Mais la spécialiste du sommeil se veut rassurante : “seuls les jeunes enfants ou les personnes âgées peuvent vraiment souffrir de ce changement.”

Conseils pour anticiper les désagréments du changement d'heure

Pour réadapter son corps à ce rythme nouveau, quelques jours sont nécessaires. Des astuces existent pour atténuer les effets du changement d'heure sur l'organisme. Première chose : “commencez à vous décaler une semaine avant”, recommande Ouria Dkhissi-Benyahya. (Bon, il ne vous reste que deux soirs, mais c'est mieux que rien.) Vous pouvez par exemple commencer par vous coucher un petit peu plus tard chaque jour, jusqu'à vous décaler d'une heure. 

Au réveil, une fois le changement d'heure effectué, ne prenez pas votre petit-déjeuner dans le noir : tirez les rideaux pour mieux vous réveiller !  “La lumière du matin est extrêmement importante”, précise la scientifique, “elle augmente la vigilance.

Raison pour laquelle, supprimer le changement d'heure et adopter l'heure d'été toute l'année, mesure plébiscitée à 60% par les Français-es l'an dernier, est une hérésie pour Mme Dkhissi-Benyahya. “Dans certaines régions de France le soleil ne se lèvera pas avant 10h du matin”, rappelle-t-elle. Par conséquent, le corps ne sera pas vraiment réveillé avant cette heure-là. “L'absence de lumière le matin aurait un effet délétère. L'heure solaire est bien meilleure pour notre physiologie”, complète-t-elle. 

Et pour contrer le manque de lumière qu'induit la période hivernale, pensez aux ampoules qui diffusent une lumière froide, enrichies en lumière bleue. “Elles sont très efficaces le matin car la rétine est particulièrement sensible à cette lumière”, conseille la chercheuse. En revanche, il est déconseillé de s'exposer aux lumières bleues avant de se coucher, notamment celles des écrans, car cela retarde l'endormissement.  

Best of des idées pour s'endormir facilement

Encore plus d'idées pour retrouver les bras de Morphée, juste ici