| | |

COIN D'OMBRE - Pergola murale ou autoportante ? En bois ou en aluminium ? Avec une toile tendue ou des lames orientables ? Posez vous les bonnes questions grâce à nos expertes.

Pour abriter votre terrasse et créer un coin d'ombre et de fraîcheur très appréciable, rien de mieux qu'une pergola. Cette structure en bois, traditionnellement parcourue de plantes grimpantes, donne un cachet certain.

Mais peut-être préférerez-vous une structure en aluminium ? Certains parlent alors volontiers de tonnelle lorsque ces matériaux sont utilisés. Mais peut importe l'appellation, l'important est de vous poser les bonnes questions pour aménager la terrasse de vos rêves.

Plutôt en bois ou plutôt en aluminum : quel matériau pour votre pergola ?

Pour Vanessa Biagi, cheffe de rayon plein air au Castorama d'Antibes, le choix du matériau de votre pergola (ou tonnelle donc) dépend d'abord de l'esthétique que vous recherchez.

"Si votre maison est moderne, vous pourrez aller plutôt vers un modèle en aluminium, très design", conseille-t-elle. En revanche, si vous recherchez une esthétique plus chaleureuse, voire bucolique, vous préférerez sans doute une pergola bois.

Bon à savoir : le bois demande de l'entretien, il doit être traité tous les 4 à 5 ans. Si vous souhaitez n'avoir aucun entretien à réaliser, tournez vous vers l'aluminium.

© Castorama

Pergola murale ou autoportante ?

Il existe des pergolas autoportantes avec 4 piliers et des pergolas adossées à la façade, avec seulement 2 piliers.

Vous choisirez une pergola autoportante si :

  • votre terrasse est dans votre jardin et non accolée à la façade de votre maison,
  • vous voulez pouvoir démonter votre pergola l'hiver, pour ne pas qu'elle soit sujette aux intempéries ou qu'elle crée de l'ombre dans la pièce à vivre devant laquelle elle est placée,
  • vous prévoyez de laisser la structure en place l'hiver, mais en décrochant la toile tendue le cas échéant.

Vous pouvez ainsi dévisser les pieds l'hiver. Il restera seulement les systèmes de fixation, que vous pourrez, pourquoi pas, camoufler avec un pot de fleurs, comme l'indique Nurra Barry, architecte d'intérieur et co-fondatrice de l'agence de décoration Mism.

"Il faut que le sol de la terrasse soit bien stable, avec une dalle béton même si c'est une terrasse en bois, et pas seulement des dalles de bois posées sur la pelouse, sinon la pergola pourrait être soulevée avec le vent", précise Vanessa Biagi concernant l'installation d'une pergola autoportante.

Vous choisirez une pergola murale si :

  • vous voulez qu'elle s'inscrive dans la continuité de votre maison,
  • vous la placez devant un mur aveugle (l'ombre créée par la pergola ne risque pas de vous gêner à l'intérieur de la maison l'hiver),
  • vous voulez la laisser en place toute l'année (préférez alors une toiture qui résiste aux intempéries ou que vous pourrez retirer l'hiver),
  • vous habitez dans une région venteuse, auquel cas la fixation murale assure plus de solidité à l'ensemble. Nurra Barry recommande cependant de vérifier la résistance au vent du modèle choisi avant de l'installer chez vous.

Une pergola murale peut être fixée sur n'importe quel façade. "Il faut simplement choisir les chevilles et les systèmes de fixation adaptées", indique vanessa Biagi.

Toile ou lamelles pour le toit de votre pergola ?

Pour le toit de votre pergola, vous avez trois options principales :

  • une toile tendue fixe ou qu'on peut rabattre comme un rideau,
  • des poutres transversales en bois ou en aluminium, qui suffisent souvent à créer un peu d'ombre et son très esthétiques, surtout si vous faites courir dessus des plantes grimpantes,
  • des lames en aluminium orientables. On parle alors de pergola bioclimatique. Lorsque les lames sont ouvertes, elles laissent passer l'air, lorsqu'elles sont fermées, elles protègent de la pluie.

À présent, il ne vous reste plus qu'à profiter de votre terrasse délicieusement ombragée.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier La terrasse : profitez de votre nouvelle pièce à vivre !