| | |

CHAUFFAGE - Se chauffer avec des bûches de crottin de cheval ? L'idée peut paraître saugrenue, pourtant de plus en plus de personnes se chauffent avec du fumier.

On savait le fumier de cheval être un bon fertilisant organique pour le jardin. Il se révèle être une source de chauffage écologique !

Avant toute chose, rassurez-vous ; il ne s'agit pas d'envoyer des pelletées de crottin frais dans votre cheminée ! Un processus de transformation est nécessaire pour passer de la matière première au combustible.

D'abord, le crottin est sélectionné ; seules les litières souillées composées exclusivement de copeaux ou de sciure de bois (et non de paille) sont collectées. Ensuite, la litière composée de crottins, autres urines et de sciure est déshydratée puis pressée pour être compactée en bûchettes.

Une bûche de crottin transformé possède un pouvoir calorifique quatre fois supérieur à celui du bois traditionnel. De plus, elle s'adapte à tous types de foyers ; cheminées, inserts, chaudières à bois et poêles à bois ...

Le chauffage au crottin nous vient de Finlande

C'est en Finlande que l'idée d'utiliser le fumier de cheval comme source d'énergie est née. Là-bas, le gouvernement souhaite que le pays s'affranchisse totalement des énergies fossiles, notamment le charbon.

Preuve en est, le Concours International de Saut d'obstacles d'Helsinki de 2017 est alimenté par l'électricité produite par le crottin de quatorze chevaux sur un an. La Finlande développe depuis un an les traitements industriels du crottin afin d'en sortir un maximum de ressources énergétiques.

Plus près de nous, en France et en Belgique, on s'en tient aux bûches de crottinpour alimenter les poêles à bois. Le procédé est tenu secret par les deux entreprises qui en produisent (Equibuches pour l'hexagone et Equiwood pour nos voisins belges).

Une source abondante de combustible écologique

Il gît dans cette matière organique une source abondante de combustible. En effet, un cheval adulte d'environ 450 kg en produit environ 25 m3 s'il est sur copeaux.

Cela représente des surfaces de stockage conséquentes pour chaque établissement équestre. Recycler de telle manière le crottin permet de libérer de la place et d'établir un processus zéro déchet. Ainsi, comme le disait le chimiste et philosophe Antoine de Lavoisier, "rien ne se perd, rien ne se créée, tout se transforme" !

Alors, prêt à galoper vers ce nouveau mode de chauffage ?

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Le grand retour du chauffage au bois !