| | |

SURVIVALISME - Jacob Karhu s'est installé seul dans une cabane des Pyrénées pour tester la vie en totale autonomie. Retour sur son expérience en vidéo.

Se réveiller face à la montagne, être au contact de la nature toute la journée, recevoir parfois la visite d'un renard... Mais aussi, se passer d'eau courante et de confort, devoir marcher 5 heures pour rejoindre le village le plus proche, ne compter que sur soi-même pour s'alimenter.

Voilà ce qu'a été le quotidien de Jacob Karhu, 24 ans, ces 9 derniers mois. Étudiant en géologie, il a repéré une cabane abandonnée dans les Pyrénées, à 1700 mètres d'altitude, et a décidé de s'y installer quelque temps, avec l'autorisation de la mairie propriétaire des lieux.

Un moyen d'expérimenter une vie simple et d'aller au bout de sa passion pour le survivalisme (même s'il n'y a pas forcément besoin d'aller vivre dans les bois pour cela).

À son retour en ville, il nous a raconté ce qu'il retirait de cette aventure :

Jacob a aussi documenté son expérience. Voici trois vidéos pour avoir un aperçu de cette vie en totale autonomie.

L'arrivée à la cabane

Dans cette vidéo, Jacob montre dans quel triste état dans lequel se trouvait la cabane à son arrivée en avril 2018. Avec une amie, il y ramasse 40 kilos de déchets abandonnés par les randonneurs ! Mais il découvre aussi quelques vivres.

Son premier combat est contre le froid, la cabane étant très mal isolée, et la neige, encore bien présente.

Dès que le soleil commence à se montrer, Jakob s'attelle à deux tâches très importantes : construire des toilettes sèches et créer un potager en lasagnes, selon les principes de la permaculture. Cette philosophie, très utile au jardin, consiste entre autres à s'appuyer autant que possible sur les caractéristiques de son environnement de vie.

Un mois après son arrivée, ses parents lui apportent du matériel. La rénovation peut enfin commencer !

Journée type d'un ermite

Quelque temps plus tard, des poules ont pris leurs quartiers près de la cabane, des légumes ont poussé dans le potager et Jakob a trouvé son rythme.

Il partage ici une journée type, seul, dans la montagne. Attention, paysages grandioses en perspective !

Renaissance d'un refuge

"C'est long de fabriquer son propre mobilier à partir d'un arbre entier, raconte Jakob dans la vidéo ci-dessous. C'est long, mais c'est plaisant."

Dans cette visite guidée, on découvre l'intérêt d'un toit végétal, la méthode pour fabriquer de la térébenthine et protéger le bois, les bienfaits de la chaux sur les murs...

La cabane a bien changé ! Elle est désormais confortable et alimentée en électricité par un panneau solaire.

Jakob a appris bien d'autres choses encore, comme gérer la solitude ou atteindre l'autonomie alimentaire. Autant d'enseignements qu'il partage sur sa chaîne Youtube, si vous voulez suivre son exemple !

Passez à l'action