| | |

ANTI-POLLUTION - 10 millions, c'est le nombre exhaustif de mégots ramassés chaque jour sur les trottoirs parisiens. La solution ? La distribution de cendriers de poche pour les fumeurs.

Fumer tue, on le sait, mais fumer pollue aussi. Parfois, un mégot peut mettre jusqu'à 15 ans pour se dégrader complètement dans la nature ! Les substances nocives que contiennent les cigarettes, à savoir nicotine, phénols, métaux lourds, se diluent dans les eaux qui ne sont malheureusement pas équipées pour les filtrer. Comment faire alors, pour limiter cette dangereuse pollution ?

A Paris, le fumeur qui pollue un trottoir doit débourser la somme de 68 euros pour un mégot jeté par terre, tout comme à Lille et à Cannes. En 2017, à Paris, les agents anti-incivilités ont infligé plus de 100 000 amendes. La répression n'étant pas forcément la solution idéale, une alternative plus positive pour lutter contre cette pollution vient d'être lancée. Le 5 février, les élus parisiens ont voté pour l'instauration de “rues sans mégots” dans tous les arrondissements de Paris, par la distribution gratuite de cendriers de poche.

Une rue “zéro mégot” par arrondissement

Le Conseil de Paris a donc proposé aux Parisiens d'enrayer totalement les mégots des rues, en proposant un moyen simple et fonctionnel, le cendrier de poche. Chaque maire de la ville, sur la base du volontariat, mettra à disposition des cendriers de poche pour les citoyens fumeurs. L'objectif : sensibiliser le fumeur contre la pollution

Dans le communiqué de Presse lancé par le SYNHORCAT, en partenariat avec la Mairie de Paris, Bernard Gasq (président de la Chambre Syndicale des Buralistes de la Région de Paris), soutient que “responsabiliser les fumeurs à la pollution créée par les mégots de cigarettes est une problématique qui touche tout le monde et bien évidemment les buralistes.”

15 000 cendriers de poche pratiques et de petites tailles (8 cm x 7 cm) seront ainsi distribués dans les cafés et les bars de la capitale. Leur plus ? Ils neutralisent les odeurs car ils sont totalement hermétiques, et leur visuel est sympa, inspiré des rues parisiennes que chaque citoyen devrait préserver.

Espérons que cette initiative engendrera une nette diminution des 350 tonnes de déchets (liés au tabagisme) déversés chaque année dans les rues parisiennes. Il faudra être patient pour que cela arrive complètement, puisque le Conseil de Paris espère d'abord qu'une rue par arrondissement soit “mégots free”. Les citoyens pourront également soumettre des projets visant à consolider l'opération “rues sans mégots”. Le Conseil de Paris propose aussi des campagnes préventives contre les dangers du tabac, grâce à la coopération d'associations partenaires.

Pour les plus valeureux, voici en vidéo comment fabriquer votre propre cendrier de poche, sans débourser un euro. Un tuto signé Tonton and Fish :

A voir aussi : ces jeunes-hommes ont compté le nombre de mégots sur les trottoirs des Champs-Elysée. Le résultat fait froid dans le dos.

Passez à l'action