| |

TRAVAUX - Il a fallu user d'ingéniosité pour aménager ce cocon parisien de 30 m² dont les murs ne sont pas vraiment droits.

Un couple a choisi d'investir dans l'immobilier en achetant pour sa fille étudiante un appartement de 30 m² au cœur de Paris. L'endroit était habitable dans l'état, mais la déco était inexistante et l'espace pas vraiment optimisé. Ils ont fait alors appel à Margaux Carnevali du cabinet Neva Architecture d'intérieur pour révéler le potentiel du logement.

“J'ai dû revoir l'aménagement complet de l'appartement car chaque pièce présentait des lacunes qui faisaient perdre beaucoup de place”, explique l'architecte d'intérieur. Autre contrainte : les plafonds très mansardés avec lesquels la professionnelle devait composer.

Fiche de chantier

Ouvriers

artisans tout corps d'état

Durée des travaux

4 mois

Budget

55 OOO euros sans la déco et les honoraires

Créer une vraie entrée fonctionnelle

Premier défi pour Margaux Carnevali : transformer l'entrée vide en sas fonctionnel et pratique. 

“Sous la fenêtre, j'ai imaginé un meuble sur-mesure en médium afin de pouvoir ranger des affaires et servir de vide-poches.” D'autres rangements encadrent également l'accès à la salle de bains.

À gauche, l'entrée avant - À droite, l'entrée après © Agathe Tissier - Neva Architecture

L'architecte d'intérieur a aussi sélectionné des boutons de portes en laiton à fixer aux placards dans un style ancien pour apporter du cachet aux nouveaux placards. On les retrouve à plusieurs endroits de l'appartement, pour garder une harmonie.

La porte d'entrée a été repeinte en blanc. “Au plafond, j'ai choisi un plafonnier assez plat car sinon, il était impossible d'ouvrir les placards hauts”, souligne-t-elle.

Transformer la salle de bains en lieu déco et lumineux

La salle de bains était en bon état, mais pas du tout optimisée et plutôt sombre du fait des couleurs grise et noir. Dans un coin la douche avec un receveur, de l'autre les toilettes et la machine à laver encombrante.

La salle de bains, avant © Agathe Tissier - Neva Architecture

Margaux Carnevali a gardé le même emplacement pour la douche, mais a préféré installer du vrai terrazzo au sol dans toute la salle de bains. Un joli carrelage rosé (coloris qui sert de fil conducteur de l'appartement) vient orner les parois de la douche ainsi que la niche créée au-dessus du lavabo. “Je voulais un ensemble raffiné mais pas bling-bling”, souligne la professionnelle. Des détails en laiton (robinetterie, miroir…) sont aussi présents dans la salle de bains. 

La salle de bains, après © Agathe Tissier - Neva Architecture

L'astuce de la pro : ne trouvant pas de meuble vasque, elle a fabriqué le sien. Il est en fait composé d'un meuble suspendu auquel des pieds ont été rajoutés pour le style. On retrouve un ensemble de rangements pratiques cachés derrière les toilettes suspendues. Le lave-linge a trouvé, quant à lui, sa place dans la nouvelle cuisine.

Déplacer la cuisine pour gagner de la place

“J'ai changé l'orientation de la cuisine pour créer un mouvement vers la chambre”, explique Margaux Carnevali. Un meuble bas a été aménagé entre la cuisine ouverte et l'entrée. Côté cuisine, il sert à la fois de plan de travail et de cachette pour le lave-linge.

La cuisine, avant © Agathe Tissier - Neva Architecture

Toujours dans le code couleur pastel choisi par la professionnelle et ses clients, la cuisine habille tout un pan de la pièce principale. Les placards s'ouvrent avec un système de push pull pour éviter d'installer des poignées, “sinon, il y aurait eu trop d'informations visuellement.”

La cuisine, après © Agathe Tissier - Neva Architecture

L'architecte d'intérieur en a profité pour installer aussi un coin dînatoire, qui n'existait pas dans la précédente conception. Utilisant de nouveau un système de niche, elle a créé un petit banc sublimé par un joli papier peint. “C'est un peu comme une fenêtre romantique”, souligne-t-elle.

La cuisine, après © Agathe Tissier - Neva Architecture

Au sol de la cuisine, on ne peut que remarquer la pose savante du carrelage au sol, le même que pour la crédence. En effet, pour éviter une démarcation trop nette entre les différents espaces, Margaux Carnevali a opté pour un dégradé raffiné à l'aide d'inserts dans le parquet. 

Créer un espace cocooning sous les mansardes

De l'autre côté de la pièce, l'aménagement est plus complexe. Les murs sont très mansardés et parfois même arrondis. 

La pièce principale, avant © Agathe Tissier - Neva Architecture

“Installer ici un canapé aurait fait perdre une place de dingue. La seule solution était d'installer une banquette confortable, capable de se transformer en lit d'appoint”, se souvient Margaux Carnevali. En dessous du matelas se cachent à nouveau des rangements pratiques. Au-dessus, la professionnelle a choisi de placer une ribambelle de coussins pour apporter de la couleur.

La pièce principale, après © Agathe Tissier - Neva Architecture

Sous la fenêtre, le radiateur a été pimpé et encadré par une structure qui sert aussi de chevet pour la personne qui dort sur la banquette. 

Le coin radiateur, avant et après © Agathe Tissier - Neva Architecture

Aménager une vraie chambre fonctionnelle

Dans la chambre, il y a assez de place pour installer un vrai lit et tout un dressing. Margaux Carnevali a déplacé les meubles, encore une fois dans une logique de fonctionnalité. Elle a ainsi libéré l'espace sous la mansarde pour un glisser un meuble sur-mesure et un dressing ouvert.

L'entrée de la chambre, avant et après © Agathe Tissier - Neva Architecture
La chambre, après © Agathe Tissier - Neva Architecture

Le lit, de l'autre côté, est surplombé d'un aplat de couleur contrastant qui fait office de tête de lit inversée. “C'est une astuce originale qui met en valeur le linge de lit”, souligne l'architecte d'intérieur. Enfin, elle a aussi trouvé la place d'installer une coiffeuse près de la fenêtre, ce qui permet de se maquiller en pleine lumière du jour.

Près de la fenêtre, avant et après © Agathe Tissier - Neva Architecture

Retrouvez toutes nos idées pour aménager vos combles !