| | | | |

TRAVAUX - Un beau meuble ancien, un nouveau sol petit budget et un plan de travail rehaussé : voici quelques unes des idées à piquer à cette cuisine.

C'est une transformation remarquable que nous partage Stéphanie Guéritaud. En cinq jours de travaux, cette Marseillaise expatriée au Québec a su redonner un coup de jeune à cette cuisine, qui n'avait pas été rénovée depuis vingt ans.

Et elle a dépensé pour cela à peine plus de 1 000 euros seulement.

Il faut dire que cette styliste et journaliste, auteure du blog Déconome, a une idée bien arrêtée sur la déco. À ses yeux, pas besoin de dépenser des mille et des cent pour se sentir mieux chez soi. Une philosophie que nous partageons à la rédaction de 18h39 !

Voici ses astuces pour relever ce défi dans cette cuisine.

Fiche de chantier

Ouvriers

Stéphanie Guéritaud et 2 artisans

Durée des travaux

5 jours de réflexion et 5 jours de travaux

Budget

1533 dollars canadiens soit 1075 euros, pour le sol, la peinture, les nouveaux meubles, le luminaire.

Plus qu'un coup de peinture : besoin d'une rénovation complète

Stéphanie Guéritaud est propriétaire de cet appartement. Lorsque ses locataires ont déménagé, elle n'avait que deux semaines avant que les nouveaux occupants n'arrivent.

Un laps de temps assez court, d'autant que la cuisine avait besoin de bien plus qu'un simple coup de peinture sur le beige défraîchi des murs et les meubles blancs fatigués.

À commencer par le sol en vinyle, trop usé, dont la saleté ne voulait plus partir.

La cuisine avant les travaux et zoom sur le sol qu'il a fallu arracher.

La cuisine avant les travaux et zoom sur le sol qu'il a fallu arracher. © Deconome.com

Stéphanie Guéritaud a opté pour un nouveau sol de la même matière. Une solution gain de temps (une heure a suffi pour le poser), et plus économique que du carrelage.

La blogueuse met un bémol sur la durabilité de ce type de sol, puisqu'il marque facilement lorsque l'on déplace des objets lourds, et qu'il faut prendre garde à le nettoyer avec des produits doux.

Mais le rendu est très joli : "Tous les visiteurs pensent qu'il s'agit de carrelage céramique. À l'?il, l'illusion est presque parfaite", écrit-elle sur son blog.

La cuisine aujourd'hui.

La cuisine aujourd'hui. © Deconome.com

Électroménager moderne et vaisselier antique

Stéphanie Guéritaud en a aussi profité pour rendre la cuisine plus fonctionnelle.

L'évier a été déplacé vers le centre du mur, pour pouvoir installer un lave-vaisselle. Un nouveau plan de travail et des meubles bas ont ainsi trouvé leur place.

L'ancier évier a été déplacé.

L'ancier évier a été déplacé. © Deconome.com

De l'autre côté, le four et la hotte ont été remplacés par de nouveaux modèles en inox, pour plus de modernité. Le plan de travail a été rehaussé pour être au même niveau que le four... et éviter de se casser le dos en cuisinant.

On remarque aussi que le beau vaisselier, qui date des années 20, a été repeint. Ce n'était pas prévu : Stéphanie Guéritaud voulait seulement le poncer mais le contre-plaqué de la porte de gauche a été trop décapé.

Sur la photo de gauche, on voit la partie de la porte qui a été trop poncée.

Sur la photo de gauche, on voit la partie de la porte qui a été trop poncée. © Deconome.com

Elle a donc peint les portes en blanc pour masquer cette erreur de parcours... et finalement, cela donne encore plus de luminosité à la cuisine. Comme quoi, il y a toujours de l'imprévu sur les chantiers, et souvent pour le meilleur !

Notez aussi le rappel de couleur entre le bois clair du vaisselier et le nouveau luminaire en vannerie.

La cuisine avant et après les travaux.

La cuisine avant et après les travaux. © Deconome.com

Le meuble haut à côté du vaisselier à été remplacé par un modèle plus large, pour avoir plus de rangements. Stéphanie a en revanche pris garde de trouver un meuble de même profondeur, pour conserver l'unité de cette pièce.

Deconome. © com

Résultat, la cuisine ouverte très lumineuse met en valeur le salon et redonne du cachet à l'ensemble de l'appartement.

À retenir

  • Poser des sols différents dans la cuisine ouverte et le salon, pour séparer visuellement les deux pièces.
  • Pour mettre à niveau des meubles de cuisine bas, plutôt que dans un racheter, il est possible de rehausser le plan de travail.
  • Ne pas se décourager quand on fait une erreur, comme ici avec le vaisselier décapé. Il est souvent possible de rattraper le coup pour un résultat meilleur que prévu.

 

Passez à l'action