| |

TRAVAUX - Le blanc, le bois clair et la transparence : voilà la recette suivie pour moderniser ce duplex du centre historique de Bordeaux. Tout en mettant en valeur le charme des vieilles pierres !

Cet appartement situé dans le centre historique de Bordeaux a trois atouts majeurs : ses deux imposants murs en pierres apparentes, sa magnifique cheminée et sa hauteur sous plafond (4,70 mètres tout de même !).

Cependant, lorsque Catherine et son mari l'ont acheté, il était indispensable de le rénover. "L'agence nous disait qu'il était propre mais le plancher sous le lino était mangé par les bêtes, et puis il fallait éclaircir tout l'appartement", se rappelle Catherine, 51 ans.

Tout a été transformé, de la mezzanine à la cuisine, en passant par la salle de bains à l'étage, avec un mot d'ordre : laisser entrer la lumière !

Fiche de chantier

Ouvriers

Un architecte pour diriger l'équipe d'artisans

Durée des travaux

1 an, le temps d'avoir les autorisations nécessaires, l'appartement étant dans le centre historique

Budget

20 000 euros

Au rez-de-chaussée, une cuisine illuminée de blanc

Crédence verte, meubles en bois vieillots, escalier et mezzanine en bois foncés... l'ensemble ne mettait pas vraiment en valeur le potentiel du mur en pierres apparentes.

L'appartement avant les travaux. © Catherine

Les artisans ont commencé par tout casser : ils ont déplacé les anciennes toilettes, pour agrandir la cuisine ouverte, cassé la rambarde de la mezzanine et changé le sol.

© Catherine

L'appartement n'a plus rien à voir aujourd'hui ! "Je voulais du blanc et du bois", explique Catherine. Choix judicieux, puisque l'escalier repeint en blanc, les nouveaux meubles de cuisine laqués en blanc, et les plans de travail en granit blanc font bloc pour illuminer l'appartement et faire ressortir les vieilles pierres.

L'appartement aujourd'hui. © Catherine

Les toilettes ont laissé place à un bar, qui sert à la fois de rangement, de plan de travail et de table à manger.

Les toilettes sont installées juste derrière.

© Catherine

Autre changement : le carrelage façon carreaux de ciment, pour délimiter l'espace entre la cuisine et le salon (carrelage que l'on retrouve aussi dans les toilettes). "Je voulais un effet de carreaux de ciment, mais quelque chose de moins fragile et plus facile à vivre", note Catherine.

© Catherine

Un salon cosy, comme dans un château

Dans le salon, entre les deux fenêtres et la cheminée d'époque, on se sent plongé dans le Bordeaux ancien.

L'ancien salon. © Catherine

Le parquet a été rénové, car l'architecte a dû remplacer des poutres de soutien. Le mur de droite a été repeint en blanc, toujours pour plus de lumière.

Mais ce sont surtout les meubles qui apportent une chaleur nouvelle à la pièce, entre tapis moelleux, canapé confortable et meubles scandinaves.

On aime particulièrement le miroir rond, qui revisite le classique miroir au-dessus de la cheminée. D'ailleurs les miroirs suspendus sont très tendance !

Le salon meublé. © Catherine

Catherine a également fait réaliser un meuble sur-mesure pour glisser la télévision dans l'antre de la cheminée. Ainsi, dans la journée, elle se fait discrète. Mais le soir venu, la télévision projette une lumière d'ambiance en fonction du programme choisi. De quoi faire entrer cet intérieur dans le 21ème siècle !

© Catherine

Une mezzanine épurée au maximum

Première étape à l'étage : le plafond a été entièrement été repeint en blanc. "J'aurais voulu garder les poutres apparentes, mais il fallait éclaircir", concède Catherine.

L'ancienne mezzanine. © Catherine

Ensuite, la rambarde en bois a été remplacée par une paroi en verre, qui donne l'impression de dormir dans un nid suspendu.

La mezzanine après les travaux. © Catherine

La déco mélange subtilement la nostalgie de l'ancien, avec la tête de lit en fer forgé, et quelques notes de style industriel, avec l'ampoule nue qui descend côté salon et le valet de chambre métallique noir.

De l'autre côté de la pièce, se trouvait avant une petite salle de bains très peu pratique. "Il fallait s'asseoir dans la baignoire pour se doucher car le plafond descend", se rappelle Catherine.

L'ancienne salle de bains. © Catherine

La nouvelle propriétaire voulait une salle de bains avec des parois en verre. Finalement, puisqu'elle ne trouvait pas d'artisan pour réaliser ce projet en verre, c'est du PVC effet verre poli qui a été utilisé.

Mais le résultat est tout aussi réussi ! La salle de bains est illuminée de l'intérieur, sans que cela ne gène l'intimité de la personne à l'intérieur, puisque les parois sont semi-opaques.

La salle de bains aujourd'hui. © Catherine

Une grande douche prend désormais la place de l'ancienne baignoire, pour une sensation d'espace retrouvée.

© Catherine

Une deuxième chambre tout en simplicité

Sous la mezzanine se trouve une deuxième chambre. Ici, seules les poutres ont été repeintes.

La chambre du bas avant. © Catherine

Le lit deux places qui occupe toute la surface crée un cocon immaculé.

La chambre du bas après. © Catherine

Pendant que leur fille, étudiante, est en échange à l'étranger, Catherine et son époux, occupent avec plaisir cet appartement. Et lorsqu'ils n'y sont pas, ils trouvent sans souci des amateurs pour le louer le temps d'un week-end sur Airbnb !

Passez à l'action