| | | | |

LOGEMENT - Une maison de 145 m2 en bord de mer, respectueuse de l'environnement mais aussi de ses habitants. Et si son prochain locataire, c'était vous ?

En Bretagne se dresse peut-être la maison du futur. En effet, le groupe Trécobat a inauguré, à la fin du mois de septembre 2016, la villa E-Roise, en clin d'oeil à la fameuse mer d'Iroise qui borde une partie des côte bretonnes.

Une maison qui se veut à la fois à la fois confortable et respectueuse de l'environnement et sur laquelle acteurs scientifiques et industriels ont planché pendant de nombreux mois afin de répondre à l'objectif du Grenelle de l'Environnement de réduction de la consommation énergétique en France d'ici 2020.

© Trécobat

 

70 % d'autonomie énergétique

Située en bord de mer, aux environs de Brest, cette maison expérimentale de 145 m2 est remplie de capteurs. Un moyen de pouvoir évaluer des habitudes de consommation de ses futurs habitants. Mais aussi de constater, que les performances attendues de la maison sont, ou non, au rendez-vous. 

© Trécobat

Car le but de cette maison est bien d'atteindre les 70% d'autonomie énergétique, grâce, entre autres, aux panneaux solaires et autre pompe à chaleur.

 

Une maison écologique et saine

Mais la vertu de cette maison ne s'arrête pas là. Lors de sa construction, 16,5 tonnes de sable et 1,5 tonne de ciment ont pu être économisées grâce à un choix de parpaings particuliers.

© Trécobat

Enfin, la santé des futurs locataires n'a pas non plus été laissée de côté : des plaques de plâtre anti COV (composés organiques volatiles) capteront 80 % des composés organiques volatiles présents dans l'air intérieur.

© Trécobat

Si la maison est bel et bien construite, elle cherche encore ses locataires. Vivre dans cette maison expérimentale pendant deux ans, avec la possibilité de l'acheter par la suite vous intéresse vous tente ? Vous avez jusqu'au 31 décembre pour déposer votre candidature.