| | |

ÉCONOMIE - Difficile de trouver des aides pour financer les travaux d'installation d'une ventilation. Pourtant il existe plusieurs aides pour vous aider à intégrer une VMC simple ou double flux chez vous.

Selon le système que vous avez l'intention de choisir, le prix d'une VMC (ventilation mécanique contrôlée) peut varier : entre 500 euros pour une VMC simple flux et 2300 euros pour une VMC double flux, comme nous l'apprend l'Agence de l'Environnement et de la Maitrise de l'Énergie (ADEME).

Un tarif qui peut encore augmenter jusqu'à 6000 euros selon les gaines que vous choisissez, ajoute Laurent Sauvageot, conseiller info-énergie au sein de l'Agence départementale d'information sur le logement (Adil) du département du Doubs.

Pourtant, contrairement aux travaux de rénovation énergétique, il est plus difficile de trouver des aides pour financer son projet d'installation d'une VMC. Plus difficile certes mais pas impossible, voici les aides auxquelles vous avez le droit.

La VMC : la "mal-aimée" des aides de financement

"La ventilation, c'est un poste mal-aimé par les aides", nous confirme Laurent Sauvageot. En effet, la ventilation n'est pas éligible au crédit d'impôt transition énergétique (CITE).

Les particuliers ont même du mal à identifier l'artisan en charge de ce genre de travaux. En règle général, le conseiller préconise de se rapprocher d'un électricien ou alors d'un spécialiste de la climatisation.

L'éco prêt à taux zéro

Comme nous le rappelle l'ADEME, "si vous améliorez votre système de chauffage et que vous réalisez au moins une autre action de rénovation", vous aurez le droit à l'éco prêt à taux zéro pour financer votre VMC.

Sous quelles conditions peut-on en bénéficier ?

  • Si vous êtes locataires vous n'êtes pas concernés, seuls les propriétaires peuvent en faire la demande sans aucune condition de ressources.
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE.

Les aides de l'Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (Anah)

"De petits gains sont possibles grâce au protocole d'aide Habiter mieux de l'Anah", souligne Laurent Sauvageot.

Comment y avoir le droit ?

Les primes énergies

Les fournisseurs et distributeurs d'énergie proposent des certificats d'économie d'énergie, ou primes énergie, aux particuliers. Il peut s'agir de prêts à taux bonifié, de remises sur la facture des travaux, de bons d'achat en magasin... Les offres varient d'un opérateur à l'autre.

Attention, seules les VMC simple flux hygrorégables et les VMC double flux sont éligibles aux primes énergies.

Il faut tout de même respecter quelques conditions d'attribution :

  • Locataires comme propriétaires peuvent en bénéficier, sans condition de ressources, pour leur résidence principale ou secondaire, qu'ils possèdent depuis plus de deux ans.
  • Les travaux doivent être éligibles à la prime énergie et effectués par un artisan RGE.
  • Une seule aide est accordée par type de travaux.

Et si vous avez l'intention de vous lancer dans de gros travaux de rénovation, découvrez ici dans quel ordre il est conseillé de procéder pour réussir votre projet !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Le grand guide de la VMC !

Passez à l'action