| | | | |

JOUETS - Comment choisir les jouets de seconde main ? Comment le nettoyer ? Voici nos conseils d'expert-es pour offrir des jouets à vos enfants afin qu'ils s'amusent en toute sécurité !

Plusieurs raisons poussent les parents à acheter un objet qui a déjà servi : un jouet d'occasion est souvent bien moins cher qu'un exemplaire neuf, mais il permet aussi de s'engager dans une logique d'économie circulaire, en offrant une seconde vie aux jouets qui sont souvent très vite délaissés par les plus jeunes.

D'ailleurs, 54% des parents français ont déjà acheté un jouet d'occasion, selon une étude réalisée par la Fédération de Jouets et Puériculture (FJP).

Mais les enfants peuvent-ils s'amuser en toute sécurité avec des jouets d'occasion ? Quelles sont les recommandations pour être sûr-e de son achat ? Quels sont les réflexes à adopter ?

En préambule, il faut garder à l'esprit qu'une fois que le jouet est d'occasion, il ne répond plus aux normes en vigueur, notamment la directive 2009/48/CE. Sur ce point Martial Doumerc, responsable sécurité, qualité et environnement de la FJP et président de commission de normalisation française pour la sécurité des jouets, est catégorique.

L'expert prévient : non seulement il vous est impossible de savoir comment à été utilisé le jouet auparavant, et dans quelles circonstances, mais le jouet a pu être réparé par les anciens propriétaires, pas forcément de la bonne façon.

C'est donc aux parents qu'incombe de vérifier et sécuriser l'emploi du jouet d'occasion par leurs enfants. Pour le reste, quelques recommandations peuvent vous aider à faire votre choix sur les étals.

1 - Il faut, dans l'idéal, obtenir l'emballage du jouet d'origine

Il est recommandé d'obtenir l'emballage d'origine du jouet d'occasion, sur lequel sont écrites les consignes d'utilisation du jouet. “Sans cette notice, vous pouvez vous retrouver par exemple à monter difficilement un ensemble de pièces, qui peut s'avérer dangereux pour l'enfant”, explique Martial Doumerc.

Par exemple, une balançoire ne va pas être montée de la bonne façon, ce qui peut entraîner des chutes. Idem pour les hochets pour bébé, dont certains modèles ne résistent pas au lave vaisselle.

2 - Renseignez-vous sur l'âge minium requis d'utilisation du jouet

Certains parents donnent à leurs plus jeunes parents des jouets qui ne leurs sont pas destinés”, explique Martial Doumerc. C'est d'autant plus compliqué de connaître l'âge minimum requis pour l'utilisation d'un jouet sans son emballage d'origine (cette consigne y est généralement inscrite).

Dans ce cas, n'hésitez pas à vous renseigner avant d'acheter. Les petites figurines ne sont par exemple pas adaptées aux jeunes enfants, qui risquent d'ingérer des pièces.

3 - Vérifiez l'état superficiel du jouet d'occasion

Il est difficile pour un particulier de vérifier l'état d'un jouet”, explique Claire Tournefier-Droual, fondatrice de l'association Rejoué, qui répare et vend des jouets.

Vous pouvez néanmoins vérifier que le jouet ne présente pas de défaut extérieur, qu'aucune partie ne se détache ni s'effrite.

Testez-le aussi sur place, en insistant sur les roulements, les parties élastiques, les éléments qui pivotent. N'hésitez pas passer du temps à l'inspecter. Attention aux vis et clous, notamment sur les objets en bois, qui peuvent rouiller.

Tout ce qui est abîmé peut présenter un risque pour les enfants. Il n'est pas recommandé d'acheter tout jouet cassé, fêlé, mordillé, craquellé ainsi que les objets produisant de la musique qui vous semblent dysfonctionner.

Posez des questions à l'ancien propriétaire pour vous renseigner sur les conditions dont il l'a utilisé. Si elles ne vous semblent pas correspondre au jouet, passez votre chemin.

4 - Attention aux jouets fonctionnant avec piles

“Les piles, particulièrement les boutons, sont très dangereuses pour les enfants”, prévient Martial Doumerc. Elles peuvent être ingurgitées par les plus jeunes.

Portez une attention particulière au boîtier des piles, qui doit être complet, vis incluses. L'intérieur ne doit pas présenter de signes de rouille.

5 - Nettoyez les jouets une fois acheté

Une fois que vous avez fait l'acquisition d'un jouet, il faut le nettoyer et le désinfecter.

Martial Doumerc indique que pour les jouets neufs, les consignes de nettoyage et d'entretien sont généralement indiquées sur l'emballage du jouet. Essayez donc de respecter au maximum ces consignes.

Claire Tournefier-Droual conseille de nettoyer les jouets de manière écologique : du vinaigre, du bicarbonate de soude dilués dans l'eau.

Pour les objets en bois, un simple chiffon humide fait l'affaire.

Certaines peluches ainsi que les plastiques durs sont lavables en machine, à 60 °C. Séchez-les ensuite à l'air libre ou avec un sèche-cheveux.

6 - Choisir des jeux de société

Vous pouvez vous tourner sans crainte vers les jeux de sociétés. Plateaux en carton, jeux de cartes sont des éléments qui présentent moins de risque de danger avec le temps qu'un autre jouet.

7 - Les jouets de collection ne sont pas pour les enfants

Si le vendeur vous annonce qu'il s'agit d'un jouet de collection, alors ne l'offrez pas à votre enfant. Non seulement il peut être très fragile, mais peut aussi contenir de petites pièces dangereuses.

Certains jouets anciens contiennent des substances nocives, comme des métaux lourds. S'ils vous servent d'objets de décoration, veillez à ne pas les laisser à proximité des enfants.

Avec ces quelques conseils, vous pourrez gâter vos enfants lors de votre prochaine promenade en brocante ou en vide grenier. Vous n'avez plus qu'à fabriquer un superbe bac pour y ranger tous les jouets. Et pour vous faire plaisir, découvrez les objets tendance à chiner !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Tout pour une salle de jeux fantastique !