| | | | |

STOP AU GASPI - Comment réduire sa consommation d'eau et de papier toilette afin d'alléger son empreinte écologique ? Et faire des économies par la même occasion !

Tirer la chasse n'est pas un acte anodin : chaque jour, nous utilisons tous en moyenne environ 39 litres d'eau quand nous allons aux toilettes d'après le site Planetoscope. Et ce n'est pas tout ! Selon certaines sources, pour fabriquer un seul rouleau de papier toilette, il faudrait utiliser 178 litres d'eau et abattre 30 000 arbres par jour. Un cocktail détonant pour la planète.

Pourtant, rien n'est irréversible, et depuis quelques années des alternatives à nos usages des toilettes voient le jour. Quand on sait que 70% de l'humanité n'utilise pas de papier hygiénique, on se dit qu'il n'y a aucune raison pour qu'on n'y arrive pas non plus !

Comment économiser l'eau aux toilettes

1. Passer aux toilettes sèches

Exemple de toilettes sèches © Getty Images

Beaucoup d'idées reçues empêchent encore les toilettes sèches de se démocratiser en France. Pourtant, on constate qu'elles ont fait leur apparition dans beaucoup de lieux alternatifs ou éphémères, comme les friches de loisir, les festivals, les gîtes et les tiny houses.

Chez les particuliers, c'est souvent dans le jardin qu'on en installe (on vous dit comment faire ici) ou bien lors d'un chantier (lisez notre tuto pour en fabriquer si ça vous tente). Cela dit, il n'est pas nécessaire de vivre dans une maison pour en installer, car les toilettes sèches à séparation peuvent se mettre dans un appartement, surtout si cela est pensé dès la construction de l'immeuble !

2. Installer un lave-mains intégré sur le WC

Pack WC et lave-mains intégré © Castorama

Tout le monde n'a pas forcément envie ou la possibilité de passer aux toilettes sèches, alors en attendant de sauter le pas, il existe d'autres possibilités. A commencer par récupérer de l'eau ailleurs pour alimenter les toilettes. Exemple ici avec un lave-mains intégré au WC, de quoi réutiliser une partie de l'eau quand vous vous lavez les mains (et gagner de la place dans les toilettes !).

3. Réutiliser l'eau du bain dans les toilettes

Toujours dans le même ordre d'idées récup', beaucoup d'écolos mettent par exemple un seau sous leur douche pour récupérer de l'eau, afin d'économiser l'eau potable de leur chasse. Certains affirment ainsi économiser 40 litres d'eau à quatre, qu'ils réutilisent dans les toilettes.

D'autres imaginent carrément des dispositifs faits maison de récupération de l'eau du bain des enfants pour alimenter leur chasse d'eau. Sur BFM TV, un plombier explique avoir réalisé le même type de récupérateur d'eaux usées pour sa douche, grâce auquel il économiserait presque 600 euros par an !

4. Employer des économiseurs d'eau

Plus simple sans doute, il existe d'autres alternatives, faites maison ou disponibles dans le commerce : placer dans le réservoir un "économiseur d'eau", c'est-à-dire un sac qui va réduire jusqu'à 2 litres la quantité d'eau utilisée quand vous tirez la chasse. Certains placent une simple bouteille dans le réservoir, gloire au système D !

Enfin, vous trouverez aussi dans le commerce des plaquettes écolo qui font office de "barrage" ou de filtre quand vous les posez au fond du réservoir. Idéal si vous n'avez pas de chasse à double bouton pressoir, plus économique en eau.

Comment réduire ou supprimer le papier toilette

5. Utiliser du papier toilette recyclé, écolo et made in France

Le papier toilette écolo et recyclé Popee © Audrey Destang

A défaut de vous passer de papier toilette, vous pouvez commencer par utiliser un papier écologique. En 2019, Audrey Destang lance Popee, une entreprise de papier toilette made in France, 100% recyclé et recyclable, qui exclut tout produit chimique comme le chlore, les colorants et décolorants, pouvant s'avérer nocifs pour la peau. Comptez 16,83€ pour 12 rouleaux de papier toilette spécial peaux sensibles !

6. Se laver avec du tissu réutilisable

Du tissu hygiénique réutilisable © Gérome

Certains font un choix plus radical : se passer totalement de papier ! Pour y parvenir, ils le remplacent par des lingettes lavables - parfois faites maison, qu'ils rincent après usage, font sécher puis mettent au lave-linge tous les jours. C'est le cas de cette famille avec 5 enfants, qui nous racontent dans cet article comment ils ont réussi leur transition !

7. Se rincer à la japonaise avec un jet d'eau

Un jet d'eau à la japonaise... conçu en France ! © Boku

Enfin, certains sont des apôtres des toilettes à la japonaise avec une douchette réglable dite "washlet". Petit souci, ces toilettes sont souvent très chères et donc réservées à une certaine élite. Désuet, le bidet n'est quant à lui pas aussi performant en termes d'hygiène (il vaporise beaucoup de micro-particules et donc de bactéries dans l'air).

Alors quelle solution pratique et accessible ? Peut-être ce concept récent développé par un jeune entrepreneur : Boku. Ok, le nom n'est pas très classe, mais le système semble ingénieux : il s'agit d'un kit qui se fixe sous l'abattant et qui relie une arrivée d'eau et la chasse afin d'obtenir un jet régulable. Sur le site, un kit coûte 98€.

Alors, prêt à révolutionner vos toilettes ?