| | |

CONSEILS - Choisissez un système d'ouverture (battant ou coulissant), puis un matériau. Enfin, motorisez votre portail pour vous faciliter la vie !

Le portail est bien souvent la première chose que l'on voit lorsqu'on arrive chez vous. Il faut donc le choisir pour qu'il s'intègre parfaitement au décor et mette en valeur votre habitation.

Mais ce n'est pas tout ! Il doit afficher une réelle résistance (ouverture et fermeture répétées, pluie, bourrasques de vent...) et vous protéger des intrusions.

Voici la marche à suivre pour choisir un portail pratique et sûr, en fonction de la configuration de votre jardin et vos besoins.

1 - Déterminez le système d'ouverture

Un portail à ouverture battante se compose de deux vantaux. Ce système est recommandé pour les maisons disposant de peu d'espace de dégagement latéral. Attention néanmois : votre portail ne doit pas déborder sur la voie publique.

Portail en aluminum BLOOMA Sydney et portail coulissant New Auteuil.

Portail en aluminum BLOOMA Sydney et portail coulissant New Auteuil. © Castorama

Un portail à ouverture coulissante est idéal pour les terrains peu profonds et les entrées en montée. Cette ouverture nécessite l'installation d'un rail au sol et un dégagement latéral. Puisque la porte coulisse le long de la clôture, ce système permet de gagner de la place.

Portail en aluminium Alpes.

Portail en aluminium Alpes. © Castorama

Découvrez aussi notre article qui recense toutes les choses auxquelles penser avant l'installation d'un portail coulissant.

2 - Choississez le matériau de votre portail

Les modèles en aluminium :

Ces portails sont très résistants car ils ne rouillent pas. Ils représentent une valeur sûre grâce à leur grande durabilité. Pratiques, ils ne nécessitent aucun entretien spécifique, un coup d'éponge suffit à le nettoyer.

Du fait de sa robustesse, c'est le type de portail le plus coûteux, parmi les différents matériaux. Il sera facile de personnaliser votre entrée puisqu'ils se déclinent en nombreux modèles et coloris.

Une précaution à prendre : vérifiez les exigences du Plan Local d'Urbanisme en vigueur dans votre commune. Vous serez peut-être limité dans vos choix de couleur, de forme et/ou de finition.

Portail en aluminium Tessy.

Portail en aluminium Tessy. © Castorama

Les modèles en fer : 

Sobres et élégants, ces portails font leur grand retour dans les maisons. Leur traitement anti-corrosion leur permet de résister au temps et aux intempéries.

Notre conseil : optez pour une occultation pleine pour vous préserver des regards indiscrets.

Portail en fer BLOOMA Oria.

Portail en fer BLOOMA Oria. © Castorama

Les modèles en PVC : 

Légers à manipuler et simples à installer, les portails en PVC nécessitent un entretien minimum. Pour une résistance accrue, préférez un modèle à armature renforcée.

Le plus qui fait la différence : optez pour un modèle avec portillon assorti, pour un effet d'ensemble réussi.

Portail coulissant en PVC Bretagne.

Portail coulissant en PVC Bretagne. © Castorama

3 - Motorisez votre portail

Si vous souhaitez vous simplifier la vie, motoriser votre portail est une bonne idée. Il existe sur le marché plusieurs solutions vous permettant d'automatiser l'ouverture et la fermeture de votre entrée :

  • La motorisation à vérins : adaptée aux portails lourds et robustes, elle utilise un système de traction à vis sans fin fixées sur le portail battant. Cette motorisation nécessite peu d'espace pour se replier.
  • Les moteurs coulissants : ces moteurs à roues crantées font coulisser le portail le long d'une crémaillère. Cette motorisation nécessite un espace de dégagement latéral.
  • Les moteurs à bras articulés : compatible avec les portails battants, lourds ou légers, cette motorisation nécessite un espace plus important pour se replier.

Lors de la motorisation de votre portail, pensez à l'équiper de cellule photoélectriques pour détecter la présence d'un objet ou d'un individu sur la trajectoire d'ouverture ou de fermeture du portail. Ajoutez également un feu clignotant du côté de l'espace public pour signaler l'ouverture et la fermeture du portail.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Jardin !

Passez à l'action