| |

PLANTES - Objet connecté, bouchons doseurs, aide des voisins, voici des conseils pour que vos plantes en pot soient toujours vivantes à votre retour de vacances.

Pour ne pas revenir de congés et retrouver ses plantes d'intérieur toutes fanées et desséchées, nous avons cherché différentes solutions, pour que chacun puisse choisir celle qui lui semble la plus appropriée. Nouvelles technologie, entraide entre voisins,

1 - Ne pas mettre ses plantes proches d'une fenêtre

Placer ses plantes près d'une fenêtre ou d'une baie vitrée exposée au soleil, c'est prendre le risque de voir nos précieuses se déshydrater.

Installez donc ses plantes dans une pièce lumineuse, car elles détestent l'obscurité, mais sans les disposer trop proche de la fenêtre, pour ne pas avoir de rayon direct du soleil.

2 - Investir dans des billes d'argile

Les billes d'argile vont absorber l'eau et la restituer lentement dans la terre pour que la plante puisse se nourrir. Elles éviteront aussi l'évaporation de l'eau.

Pour ce faire, on peut :

  • soit placer les billes d'argile dans la soucoupe du pot que l'on aura préalablement remplie d'eau.
  • soit les installer au fond du pot de fleurs, et arroser ensuite la plante. Pour l'arrosage, mieux vaut arroser plusieurs fois avec peu d'eau, lorsque la terre est sèche, qu'inonder le pot en une fois.

Autonomie : jusqu'à dix jours pour une plante peu gourmande en eau. Un peu moins pour des plantes comme les fougères qui ont besoin d'une plus grande quantité d'eau.

3 - Utiliser un bouchon doseur

Rien de plus simple qu'un bouchon doseur. C'est un petit ustensile que l'on le fixe au bout d'une bouteille d'eau puis on retourne celle-ci au pied de la plante, grâce à un support, enfoncé dans la terre, qui va maintenir la bouteille d'eau à la verticale.

Le bouchon va libérer peu à peu l'eau dans la plante. Ces bouchons sont généralement en céramique microporeuse ou en plastique microperforé, ce qui permet à l'eau de s'échapper.

On peut aussi se fabriquer soi-même son bouchon doseur en faisant des petits trous dans le bouchons de notre bouteille d'eau, à l'aide d'une aiguille ou d'une paire de ciseaux. Cela permettra à l'eau de s'écouler lentement.

Autonomie : 21 jours avec une bouteille de 1,5 litres, 28 jours avec une bouteille de 2 litres et 70 jours avec une bouteille de 5 litres.

4 - Utiliser un bac à réserve d'eau

Ces bacs sont spécialement conçus avec un réservoir d'eau dans le fond. La plante peut alors y puiser toute l'eau dont elle a besoin pour se nourrir.

Pour que votre plante s'habitue bien à ce nouveau système d'arrosage, il faut la rempoter dans ce type de bac, au moins dix jours avant votre départ.

Cependant, il est déconseillé de les utiliser pour les plantes à racines longues. Ces racines pourraient passer à travers la grille et tremper dans l'eau, ce qui pourrait être fatal pour votre plante.

Autonomie : Un bac de 27 litres peut vous procurer une autonomie allant jusqu'à 2 mois et demi.

5 - La magie de l'eau gélifiée

Ce produit vous permet d'arroser votre plante, sans eau ! L'eau gélifiée se présente sous la forme d'un petit sachet à insérer dans la terre de votre plante. Le sachet, au contact des micro-organismes, va transformer le gel qui le contient en eau.

Autonomie : environ 30 jours.

6 - Le pot connecté

Le pot connecté Parrot arrose vos plantes comme vous le lui avez demandé.

Relié à votre téléphone ou votre tablette par l'intermédiaire d'une application, vous recevez en temps réel toutes les informations sur votre plante et son état.

Si les journées devenaient plus chaude ou que votre plante avait besoin de plus d'eau que vous ne l'aviez imaginé, vous pouvez déclencher un arrosage supplémentaire, le tout, en train de siroter un jus de fruit sur votre transat.

Autonomie : doté d'un réservoir de 2 litres d'eau, le pot connecté peut vous offrir une autonomie d'arrosage d'un mois.

7 - Un tuyau goutte-à-goutte

Si vous avez plusieurs plantes en pot, vous pouvez opter pour un système d'arrosage goutte-à-goutte. Il suffit juste de les rassembler, le temps de votre absence si jamais elles sont disséminées à divers endroits de votre appartement.

Ce système est particulièrement conseillé pour les personnes ayant des plantes sur leur balcon ou terrasse. Pendant votre absence, placez vos plantes à l'ombre.

Le tuyau goutte-à-goutte est muni de petits embouts que l'on plante dans chaque pot et qui distribuent la quantité d'eau nécessaire pour arroser vos plantes quotidiennement, grâce à un programmateur.

Autonomie : Autant de jours que vous le souhaitez puisque c'est vous qui le mettez en place.

8 - Faire appel à ses voisins

Tout le monde ne part pas en vacances en même temps, alors pourquoi ne pas demander à vos voisins qui restent chez eux pendant votre absence, de venir arroser vos plantes vertes ?

Vous leur laissez quelques conseils, le matériel nécessaire et à votre retour, vous pourrez vous aussi leur rendre un petit service en échange. De quoi créer des liens avec nos voisins que l'on voit trop peu souvent.

Vous pouvez combiner cette aide de vos voisins avec les conseils précédents. Ils ne pourront ainsi passer qu'une seule fois par semaine pour arroser vos plantes, ou juste venir jeter un coup d'oeil, pour s'assurer que tout fonctionne convenablement.

9 - Déposer ses plantes chez sa famille

Vous laissez vos enfants chez leurs grands-parents pour quelques jours pendant que vous vous envolez en amoureux ou entre amis ? Pourquoi ne pas profiter de ce voyage pour lui confier vos plantes vertes ? Si bien évidemment, elles ne sont pas trop imposantes dans la voiture !

10 - Et pourquoi pas le home-sitting ?

Et pourquoi pas laisser votre maison entre les mains de bénévoles, souvent retraités, pendant vos congés ? Ils pourront ouvrir et fermer vos volets, mais aussi veiller sur vos plantes vertes. De quoi partir en vacances l'esprit tranquille grâce au home-sitting !