| |

ÉCOLOGIE - Au nord de Berne, en Suisse, cette maison de 183 m² est isolée avec des ballots de paille et possède des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques pour être autonome en énergie.

Fini le temps où les maisons en paille étaient réservées aux petits cochons. Ces bâtisses écolos gagnent du terrain. Nous vous avions présenté l'histoire de cette famille qui a construit elle-même sa maison en paille. Cette fois, le projet est signé par un atelier spécialisé dans les constructions écologiques : L'atelier Schmidt.

Située à Berne, la maison s'inspire de l'architecture des ferme bernoises afin de se fondre parmi les autres bâtisses du canton. Le propriétaire souhaitait une grande maison autosuffisante, à la fois moderne et baignée de lumière. Le choix s'est porté sur une maison de 183 m², sur trois étages, isolée avec des ballots de paille.

La paille : un matériau écolo et bon marché

"La paille est un matériau abondant, il a une excellente empreinte écologique et il est bon marché", indique Paul Schmidt, architecte à L'atelier Schmidt.

La paille a été posée dans l'ossature bois des murs sous forme de balles pressées, ce qui assure une résistance sans faille pour la solidité de la maison. Les murs ont ensuite été plâtrés pour répondre au risque d'incendie. Leur résistance peut être comparée à un mur de béton de 25 cm d'épaisseur d'après L'atelier Schmidt.

© L'atelier Schmidt

Contrairement au bois qui peut attirer les termites, la paille est réputée ne pas plaire aux insectes xylophages. Ici, elle est d'autant mieux protégée qu'elle est enduite d'une couche de plâtre.

© L'atelier Schmidt

Des murs en paille pour une bonne isolation dans une maison autosuffisante

Ces murs de paille font 80 cm d'épaisseur, ce qui assure une très bonne isolation thermique. De quoi créer un cocon de chaleur en hiver et faire baisser la facture de chauffage !

Pour rendre cette maison autonome en énergie, l'atelier Schmidt a installé de grands carreaux de verre sur le toit, ce qui permet à la lumière naturelle de pénétrer dans la maison et de profiter des apports solaires.

© Rasmus Norlander

Le toit accueille aussi des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques. Le surplus d'électricité est stocké dans une batterie, quand à la chaleur produite, elle est aussi stockée, mais cette fois dans un chauffe-eau solaire situé au sous-sol de la maison. Cela permet de rendre la maison totalement autosuffisante en énergie !

Et si vous aimez la paille, sachez que la paille est aussi un matériau efficace pour le potager : elle vous permet d'économiser l'eau puisqu'elle limite son évaporation !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Maison écolo : réussir son projet de A à Z !

Passez à l'action