| | |

ZÉRO DÉCHET - Trop radical ou trop compliqué, le zéro déchet ? Pas tant que ça, quand on s'y intéresse de près. On vous explique en 7 étapes comment adopter la tendance zéro déchet pour bien commencer 2019 !

Une bonne résolution pour la nouvelle année, une prise de conscience, ou une volonté de s'inscrire dans une réelle démarche écologique : les raisons sont nombreuses pour se mettre au zéro déchet. Seul souci, ce défi vous paraît lointain, difficile à réaliser, voire utopique. Pourtant, l'objectif zéro déchet est accessible à tous et toutes, et chacun-e peut se fixer ses propres attentes en terme de réduction des déchets.

Bref, pas la peine de paniquer en se disant qu'à la fin de l'année vous aurez toujours besoin d'une poubelle, chaque geste compte et permet de réduire son empreinte écologique. Un conseil primordial est de commencer doucement et de ne pas tout bannir d'un coup. Pour cela, on vous propose, étape par étape, de découvrir comment se convertir au zéro déchet.

1 - Prendre conscience

La première étape consiste à se rendre compte de l'importance des déchets présents dans nos poubelles. Si on a tendance à relativiser, on n'aura jamais suffisamment de motivation, pourtant cruciale dans cette mission, comme nous l'expliquait la blogeuse Louise Salvati dans cette vidéo.

2 - Réduire les déchets alimentaires

Les emballages autour des aliments, ou les épluchures de fruits et légumes représentent une partie non négligeable des déchets du quotidien. Voici comment vous attaquer à ce grand sujet :

  • Le geste avec l'impact le plus important est l'utilisation d'un composteur, ou d'un lombricomposteur, que vous pouvez fabriquer vous-même avec ce tuto, pour les personnes vivant en appartement.
  • On privilégie les magasins en vrac pour limiter les emballages et plastiques inutiles. Pour cela, il suffit juste de venir avec ses propres contenant (boîte, bocal, sac en tissu, gourdes...). Non seulement c'est une initiative zéro déchet, mais en plus, ces bocaux et boîtes peuvent servir de déco dans sa cuisine, comme nous le racontait la blogueuse Manon Lecor, nouvelle adepte du zéro déchet.
  • Si on n'a pas de magasin en vrac à proximité, on privilégie les produits locaux, avec peu d'emballage, ou on peut essayer aussi de ramener ses propres contenants dans les petits commerces.
  • Au restaurant aussi, on privilégie le zéro déchet en réclamant un doggy bag pour emporter les restes de son repas.

3 - On passe ensuite à la salle de bain

Pour la salle de bain on peut commencer par des astuces toute simple :

  • Acheter une brosse à dents avec une tête rechargeable et un manche en bioplastique, comme ce modèle proposé par Lamazuna.
  • Remplacer son gel douche par du savon de Marseille et son shampoing par un format solide.
  • Remplacer le coton par des lingettes réutilisables.
  • Remplacer le dentifrice par du savon de Marseille ou par un bain de bouche à l'huile. Selon Louise Salvati on s'y habitue très vite, bien que l'idée puisse laisser perplexe.
  • On peut opter pour des cosmétiques en vrac, ou les fabriquer soi-même.

4 - On fabrique ses produits ménagers

Une fois que vous avez acquis les bases du zéro déchet, vous pouvez passer aux choses sérieuses : mettre la main à la pâte et fabriquer vous-mêmes vos produits de façon écolo.

5 - Le mobilier

6 - Les vêtements

  • Manon, du blog Manon Lecor préconise d'opter pour des vêtements seconde main. Selon elle, "cela valorise l'économie circulaire et évite l'épuisement des ressources".
  • Se mettre à la couture et rapiécer ses vêtements plutôt que les jeter.

7 - Les produits divers

  • Pour les chats, à la place de la litière traditionnelle, on opte pour une litière spécialement conçue pour être jetée dans les toilettes.
  • On remplace le film plastique par du film en cire d'abeille.
  • Lors des pique-niques, on pense à prendre ses propres couverts.
  • Pour les cadeaux, on remplace l'emballage par le furoshiki.

Si certaines choses semblent trop compliquées, ou complètement à l'opposé de vos habitudes de vie ou de consommation, il ne faut pas vous obliger à les faire. On peut commencer doucement et sélectionner les étapes qui semblent les plus faciles, en essayant de s'y tenir. Rien qu'avec un petit geste, plusieurs kilos de déchets peuvent être économisés sur toute une année. Pas la révolution, mais de quoi "faire sa part" comme dirait le colibri dans la fable.

Passez à l'action