| |

HUMIDITÉ - Problème de ventilation ou infiltrations d'eau, en fonction de l'origine de l'humidité, les techniques ne sont pas les mêmes.

Pour se débarrasser de l'humidité dans une salle de bains sans fenêtre, il existe de nombreuses solutions, comme créer un courant d'air ou utiliser un déshumidificateur.

Toutefois, quand il s'agit d'une cave, le problème est tout autre puisque par définition la cave, puisqu'elle est sous le sol, est un lieu humide.

Mais quand cette humidité devient trop importante, il peut devenir difficile d'y aménager une pièce à vivre voire même d'y stocker meubles et cartons.

Voici nos conseils d'experts pour assainir une cave humide.

1 - Détecter la présence d'humidité dans la cave

Comme nous le rappelle M. Benyahia, directeur technique au sein de l'entreprise Murétanche, il existe deux éléments pour se faire une idée de l'humidité :

  • visuel : toutes les traces liées à l'humidité comme les auréoles, cloques, champignons, la moisissure sur les murs, les gouttelettes
  • olfactif : les odeurs d'humidité

2 - Déterminer l'origine de l'humidité dans la cave et ses risques

Une forte humidité au niveau de la cave peut avoir des conséquences multiples sur la cave et la maison.

La plupart du temps cette dernière est causée par “une mauvaise ventilation au niveau du sous-sol ou d'un défaut de conception de la cave”, nous explique Cedrik Lemaire, chef de secteur bâti au magasin Castorama de Bondues (59).

Mais il est également possible que cette humidité soit causée par des infiltrations d'eau ou des remontées capillaires. On explique ce phénomène par “la proximité avec une source d'eau comme une rivière ou une nappe phréatique”, indique l'expert.

Au-delà des problèmes de qualité de l'air et de la situation d'inconfort, les conséquences peuvent être très diverses.

Cedrik Lemaire précise que “le risque majeur reste la fragilisation des murs”, ce qui peut a avoir un impact sur les fondations d'une maison.

Et comme le rappelle M. Paris de la société Eurochaine, si la pièce vous sert à stocker du matériel, l'humidité risque d'endommager ce que vous entreposez.

3 - Éviter d'installer un système de doublage

Pour M. Paris, c'est l'erreur qu'il ne faut surtout pas commettre : installer un doublage. “À l'instant t on a le sentiment qu'on a réglé le problème, mais 6 mois plus tard, il sera toujours là”, souligne-t-il.

Pour dissimuler l'humidité, certains particuliers sont tentés d'installer une contre-cloison. Seulement cette astuce n'est pas une solution de long-terme, “c'est un pansement”, précise M. Paris, “mais quand on veut faire un diagnostic, on ne peut pas voir ce qu'il y a derrière.

4 - Prévenir l'humidité d'une cave

Le plus important, pour prévenir l'humidité, c'est de ventiler. Le tout est d'absorber l'humidité ambiante”, nous explique Cedrik Lemaire.

Pour cela, pensez à installer un déshumidificateur ou même un bon système de Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC).

Si jamais votre maison est installée sur un terrain qui est humide, M. Paris recommande de le drainer, “pour éviter à l'humidité de s'infiltrer dans les parties enterrées.

5 - Pour les gros travaux, faire appel à un professionnel

Si l'humidité de votre cave est causée par des infiltrations d'eau, il sera nécessaire d'effectuer des travaux un peu plus important que l'installation d'un système de ventilation.

Il existe plusieurs techniques pour remédier à cette humidité :

  • par injection : “on va injecter un produit dans le mur pour rendre les murs étanches”, indique Cedrik Lemaire.
  • le cuvelage : grâce à l'utilisation de résines, “le cuvelage consiste à imperméabiliser la cave et lutter contre les infiltrations latérales”, nous apprend M. Mesquita de la société Mur Protec.
  • traiter depuis l'extérieur : c'est souvent la solution idéale mais la plus difficile à mettre en oeuvre puisqu'il faudrait retirer la terre autour des murs, ce qui coûte très cher.

En règle général, ces travaux nécessitent l'avis et l'expertise d'un professionnel. Demandez de l'aide (et un devis) avant de vous lancer !

Passez à l'action