| | | | |

HUMIDITE - VMC, deshumidificateur, aération naturelle : les solutions sont nombreuses pour ventiler une salle de bains sans fenêtre. Laquelle sera la plus adaptée ?

Si votre salle de bains ne dispose pas de fenêtre, vous avez sûrement remarqué qu'elle sent le renfermé ou alors que des traces de moisissures se forment sur les murs. Cet ensemble de désagréments sont causés par la condensation. Pour y remédier, une seule solution : ventiler.

Seulement voilà, la tâche n'est pas facile d'autant que la salle de bains est considérée comme “une pièce à pollution spécifique, à l'instar de la cuisine ou des toilettes”, comme nous l'explique Pierre Deroubaix, ingénieur au service bâtiment de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME). Cela signifie que c'est une pièce qui génère de l'humidité.  

Voici donc nos conseils d'experts pour s'en débarrasser !

Faire un courant d'air

L'humidité est due à la quantité de vapeur d'eau contenue dans la pièce. “Pour s'en débarrasser, il est essentiel d'évacuer la vapeur d'eau”, précise Pierre Deroubaix. Pour cela, la technique la plus simple consiste à créer un courant d'air.

Il est important que l'air circule entre les pièces, que l'air provienne du salon pour extraire la pollution marquée”, ajoute-t-il.

D'où l'importance du fameux détalonnage des portes ! Cette opération qui consiste à couper la partie inférieure de la porte sur toute la largeur dans le but de laisser l'air circuler. “Il faut au minimum 1 cm en dessous”, prévient Pierre Deroubaix.

Ne pas boucher les trous

En règle général, je remarque que les particuliers méconnaissent le principe même de la ventilation”, s'exclame l'expert de l'ADEME. Il insiste sur le fait qu'il est nécessaire de créer un balayage général de l'air du logement.

Il remarque par ailleurs que nous avons tendance à boucher les entrées d'air lorsque l'on rénove une salle de bains par exemple. “Généralement, les gens posent du carrelage de partout pour boucher les trous, puis quelques années plus tard, le système électrique de la salle de bains ne fonctionne plus !”, explique-t-il.

Ne pas faire sécher son linge ou mettre un lave linge dans sa salle de bains

Saviez-vous que la salle de bains était la deuxième pièce de la maison où il y a le plus de moisissure, après la chambre ? C'est ce que nous explique Pierre Deroubaix. Raison de plus pour ventiler autant que possible cette pièce et éviter la concentration de vapeur d'eau.

Pour ce faire, il conseille de “ne pas faire sécher son linge dans la salle de bains”. En effet, un séchage de linge peut dégager environ 1 kilo de vapeur d'eau. “Éviter aussi les laves linges qui sont un apport important d'humidité”, ajoute-t-il.

La ventilation mécanique

C'est la solution idéale pour traiter complètement la salle de bains”, annonce Sebastien Collado, expert salle de bains du magasin Castorama de Nîmes (30) . Alors que votre logement soit neuf ou que vous souhaitiez le rénover, pensez à la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC).

Le principe est simple : elle a pour but d'assainir l'air de votre habitat en extrayant l'air intérieur vers l'extérieur.

Pour cela, il existe plusieurs solutions. “Généralement, je conseille des VMC dites simple flux parce qu'elle est moins chère qu'une double flux”, précise Sebastien.

Cette VMC va faire cheminer l'air dans un seul sens : de l'intérieur vers l'extérieur. “L”air humide est extraite de la salle de bains à l'aide de bouches d'extractions qui sont placées au plafond puis est éjecté à l'extérieur grâce à des conduits”, explique-t-il.

Pierre Deroubaix précise que : “la VMC simple flux est certes moins chère, mais peut entraîner des coûts supplémentaires importants en terme d'entretien”. La VMC double flux contrôle l'air entrant et sortant et permet de réguler la température de manière homogène dans tout l'appartement.

Un déshumidificateur

En cas de surplus d'humidité, il est souvent conseillé d'utiliser un déshumidificateur pour réguler la vapeur d'eau présente dans la pièce.

En revanche, Sebastien Collado prévient : “le déshumidificateur n'est pas un traitement curatif, il n'a pas une action globale sur votre salle de bains”. Comprenez, pour un vrai traitement de fond, la solution idéale reste la VMC.

Il existe différents modèles de déshumidificateurs : par absorption ou par condensation. “Le déshumidificateur d'air à condensation est le plus courant”, précise Sebastien. Ce ventilateur aspire l'humidité et le renvoie ensuite vers un serpentin qui est lui même refroidi par un gaz frigorigène, comprimé par le compresseur. Cela va permettre de refroidir l'air et condenser l'eau dans un réservoir.

>> Retrouvez tous les articles de notre dossier pour donner une seconde jeunesse à votre salle de bains !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !