| | | |

SOL - Dalles de PVC à clipser, parquet flottant ou encore linoléum en rouleau peuvent être posés sur les sols irréguliers.

Vous n'avez qu'une envie, changer votre sol. Votre carrelage ? Vous l'avez assez vu. Votre parquet ? Passé de mode. Bref, vous voulez du changement. Seulement, il y a un hic. Votre sol n'est pas tout à fait droit.

Pour autant, vous ne souhaitez pas vous lancer dans un ragréage qui consiste à poser un enduit sur une surface maçonnée afin d'aplanir et de lisser le sol pour pouvoir y poser un nouveau revêtement.

Une technique dans laquelle il peut être difficile de se lancer seul, si on n'a pas de solides bases en bricolage”, explique Camille Weber, architecte d'intérieur pour Mon intérieur sur mesure.

Heureusement, il existe divers sols qui, en fonction de la surface sur laquelle on les pose, ne nécessitent pas de ragréage.

Des sols sans ragréage, à poser seul ou en famille

C'est très pratique, notamment pour les locataires. Ils n'ont pas envie de se lancer dans des gros travaux. Et surtout, avec les solutions clipsables, ils peuvent repartir avec leur sol à la fin du bail”, détaille l'architecte d'intérieur.

Parquet massif clic Campagnard verni naturel 13 cm Everes

© Parquet massif clic Campagnard verni naturel 13 cm Everes Castorama

Une solution pratique également pour ceux qui souhaiteraient changer assez régulièrement leur revêtement sol, notamment parce qu'ils sont facile à poser. “Les gens apprécient à la fois de pouvoir changer régulièrement leur intérieur en fonction de leur coups de coeur mais aussi de pouvoir le faire eux-même, avec leur famille ou amis, sans aide d'un professionnel”, poursuit Camille Weber.

Il faut avant tout savoir sur quelle matière le nouveau revêtement va être posé”, explique Grégory Lajoie, chef de secteur aménagement du magasin Castorama de Reims.

Les sols en béton

Si le sol initial est du béton, on pourra poser par-dessus, sans ragréage :

  • du carrelage, mais il ne faut pas une trop grande irrégularité du sol, en tout cas, pas supérieure à 3 mm,
  • du parquet flottant, avec une sous couche qui servira d'amortisseur,
  • des dalles de PVC clipsables.

Les sols en parquet

Si le sol initial est du parquet, on pourra poser :

  • du parquet flottant,
  • du linoléum en rouleau avec un revers en textile,

La pose de carrelage, avec une primaire d'adhérence est possible, mais moins indiquée. “La pose de carrelage va abimer le parquet, il va être difficile de le récupérer ensuite lorsqu'on enlèvera le carrelage”, explique Grégory Lajoie. “Comme le bois bouge, il peut y avoir un risque de fissure du carrelage”, complète Camille Weber.

Les sols en carrelage

Si le sol initial est du carrelage, on pourra poser :

  • du parquet flottant,
  • des dalle de PVC clipsables,
  • de la moquette
  • du carrelage extra-fin, qui grâce à sa faible épaisseur, se pose directement sur l'ancien carrelage.

Photos du carrelage slim à recouvrir sur carreaux existants

Carrelage sol et mur anthracite COLOURS Slim Lounge

© Carrelage sol et mur anthracite COLOURS Slim Lounge Castorama

Tous les styles de revêtement sont compatibles avec le carrelage. La seule chose qu'il faut éviter ce sont les revêtements que l'on fixe avec de l'adhésif, car le revêtement va prendre la forme des joints du carrelage”, détaille le chef de secteur aménagement du magasin Castorama de Reims.

Les sols en moquette

Si le sol initial est de la moquette, on pourra poser :

  • des dalles de PVC clipsables,
  • du parquet flottant.

Seule la moquette avec des fibres très courtes peut être recouverte d'un autre revêtement. Petit bonus, la moquette sous un autre sol permettra d'isoler davantage du bruit”, précise Camille Weber.

Il ne vous reste plus qu'à vous lancer !

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Vie pratique !

Passez à l'action