| |

JARDIN - L'hiver touche bientôt à sa fin. Il est temps de semer et planter les légumes au potager en prévision du printemps.

Le froid est toujours là, mais le mois de février signe bien souvent la fin des rudesses de l'hiver.

Alors, à quelques semaines du retour (calendaire du moins) du printemps, les jardiniers peuvent enfiler gants et bottes pour aller planter et semer les légumes qui sortiront de terre une fois les beaux jours revenus.

Le mois de février est également la bonne période pour incorporer du fumier ou du compost à votre terre pour lui redonner un peu de vigueur.

Vous pouvez également commencer à gratter la surface de la terre afin de l'aérer. Mais uniquement si celle-ci n'est pas gelée

Lorsque le soleil pointe le bout de son nez, aérez les serres.

Que semer en février ?

Les semis de février vous fourniront de bons légumes prêts à consommer dans les mois à venir.

© Getty Images / Bruev

  • les aubergines, tomates, poivrons, piments et concombre : à semer au chaud (sous serre ou l'intérieur proche d'une fenêtre)
  • les brocolis et le chou-fleur : les semer sous chassis (un coffre recouvert d'un carreau de verre), avant de les mettre en terre au mois d'avril
  • les laitues : les semer sous serre, à l'abri
  • les épinards : les semer en pleine terre
  • les radis, carottes, persil et navet : les semer sous abri
  • les petits pois à grains rond : les semer en pleine terre, dans un sol riche

Que planter en février ?

  • les artichauts : les planter dans une terre enrichie en compost. Mais uniquement si vous habitez dans une région au climat doux. Pour les autres, il faudra attendre la mi-mars pour les autres régions de métropole.
  • ail, échalotes, asperges et oignons : les planter dans un sol sableux
  • les pommes de terre : les planter sous abri (un tunnel en plastique par exemple), pour les jardiniers de l'ouest de la France. Pour les autres, on fait germer les plans à la lumière.

© Getty Images / Fotomem

Que récolter en février ?

  • les choux de Bruxelles,
  • les scaroles
  • les endives
  • les poireaux
  • les panais
  • les topinambours
  • l'oseille

Enfin, n'oubliez pas que le printemps n'arrive qu'à la mi-mars, il est donc encore trop tôt pour retirer les protections hivernales que vous avez placées dans votre potager. Ne les retirez qu'une fois les dernières gelées passées.