| | | |

ENTRETIEN JARDIN - Que votre jardin ait souffert de la chaleur ou ait passé l'été sous pluie, voici un petit guide pour lui faire retrouver des couleurs.

Absences répétées, longues vacances, flemme de jardiner pendant ses congés ou encore pluies fournies sans discontinuer, les raisons sont nombreuses pour avoir laissé son petit coin de verdure en jachère pendant les mois estivaux.

Avec la rentrée, on a envie de se sentir bien dans son jardin. Alors, pour lui permettre de rencontrer l'automne paré de ses plus beaux atours, voici un petit guide à l'usage des jardiniers.

Été pluvieux, été heureux

Si dans votre région l'été a rimé avec humidité, votre jardin doit arborer un joli camaïeu de verts. Mais, qui dit pluie intense, dit aussi développement anarchique des plantes et arbustes. 

  • On sort donc les sécateurs et autres coupe-haies de leurs étuis et on taille.
  • Pour les plantes grimpantes, on réordonne le sens de la pousse en faisant courir les rameaux sur des treilles ou des fils. Ainsi, elles poursuivront leur croissance harmonieusement.
  • Pour la pelouse, qui doit être assez haute, on laisse bien sécher le gazon avant de passer la tondeuse.
  • Si de la mousse est apparue au milieu du gazon touffu, on procède, une fois le sol bien sec, à une scarification de la pelouse. Cette dernière sera libérée de l'indésirable mousse.
  • Enfin, on vient fertiliser le sol grâce à un engrais naturel.

Un été brûlant : Comment entretenir sa pelouse ?

Dans votre région, le soleil n'a pas manqué à l'appel. Tout l'été, vous avez pu profiter de ses rayons. Si cela a fait votre joie, votre jardin peut, lui, avoir souffert de cette chaleur.

Le manque d'eau fragilise les plantations et la pelouse. Mais ne vous inquiétez pas, on peut facilement faire retrouver à son coin de verdure, sa belle couleur chlorophylle en quelques jours.

  • On commence par arroser copieusement les vivaces, arbres et arbustes. 
  • On taille tout ce qui est desséché et particulièrement abîmé. À l'aide d'un sécateur, on coupe toutes les fleurs fanées et on raccourcit les tiges.
  • Pour votre pelouse, qui vous fait peut-être penser à du foin aujourd'hui, on commence par arracher les mauvaises herbes.
  • Ensuite, on arrose, afin de la réhydrater et de la faire repartir. Mais il est aussi possible d'attendre tranquillement les premières pluies d'automne qui ne devraient pas tarder. Elles redonneront une nouvelle jeunesse à votre gazon, en un rien de temps. 

Aérer le sol

Si le sol votre jardin a été mis à rude épreuve pendant l'été, par des jeux, des barbecues et des dîners à répétition, voire l'installation d'une piscine gonflable, il va falloir l'aérer.

  • On se saisit d'une fourche-bêche et on l'enfonce verticalement, à espace régulier, dans le jardin. Ces petits trous feront rentrer l'air dans votre sol. 

Prendre soin des rosiers

Après l'été, les fleurs fanées ont laissé place à des fruits.

  • Supprimez ces fruits ainsi que les fleurs fanées s'il en reste.

Surveillez également les feuilles de vos rosiers, car l'humidité, comme la sécheresse peuvent favoriser l'apparition de maladies.

  • Si les feuilles deviennent jaunes (chlorose), se tâchent (en cause, le champignon Marsonia) ou finissent par tomber, ratissez celles déjà tombées puis pulvérisez un fongicide (biologique de préférence) afin de traiter celles toujours vivantes. Le purin d'ortie ou le bicarbonate de soude font des merveilles. 

Avec ces conseils, votre jardin ne devrait pas tarder à repartir du bon pied. Vous n'avez plus qu'à laisser le temps filer jusqu'au milieu de l'automne pour bichonner votre précieux avant l'hiver.