| | |

JARDIN- En automne, 4,24 millions de Français-es vont dépenser 160 millions d'euros en plantes d'extérieur. Et ils ont raison, c'est une saison propice pour de nombreux végétaux !

"A la sainte Catherine, tout prend racine" : 85% des acheteurs de végétaux reconnaissent une vertu bénéfique à cet adage qu'ils connaissent, et ils seraient même 52% à l'appliquer à la lettre aujourd'hui. C'est une étude menée par Kantar pour Val'Hor et FranceAgriMer qui met en exergue cet intérêt des Français pour le jardinage en automne.

Et ils ont raison ! D'un point de vue météorologique, c'est une bonne saison pour planter certains arbres fruitiers, les haies ou les végétaux d'ornement : le sol est encore chaud, mais les températures sont douces, l'air s'humidifie et il pleut davantage. Des conditions idéales qui expliquent pourquoi l'automne représente 20% des dépenses totales annuelles des acheteurs de végétaux, d'après l'étude, avec en moyenne 20€ de budget, soit davantage qu'au printemps, en hiver et en été !

Des avantages écologiques et économiques

On l'a dit, planter en automne respecte le cycle naturel des saisons et de la croissance de la plupart des plantes. Par ailleurs, cela permet aux végétaux de se développer plus vite au printemps et de mieux résister à la sécheresse en été. Vous aurez en effet moins besoin de les arroser, surtout si vous combinez la plantation avec d'autres techniques comme le paillage.

Qui dit moins d'eau à dépenser, dit par conséquent gain écologique et... économique ! L'autre grand intérêt pour le porte-monnaie, c'est la possibilité d'acheter des plantes et arbres en racines nues, qui sont beaucoup moins chers que les autres. Même si leur plantation demande un peu plus de connaissance technique, elle n'est pas si compliquée à réaliser et on trouve de nombreux tutos en vidéo.

Si vous suivez bien les instructions, les végétaux reprendront facilement la pousse car ils n'ont pas été gavés d'engrais ni contraints par la croissance en pots. Ils seront plus résistants et plus précoces, c'est tout bénéfice.

Une plante à racines nues, c'est quoi ?

Il s'agit de plantes jeunes, qui ont été cultivées dans un champ puis arrachées lors de la chute des feuilles. Elles sont donc vendues sans motte et n'ont pas demandé de transport successif au cours de leur croissance, ce qui explique leur prix moins élevé.
Les bulbes doivent être plantés en automne © Getty Images

Que faut-il planter en priorité en automne ?

Plein de choses ! Mais c'est là que la bât blesse si on en croit l'étude Kantar : les Français ignorent encore qu'on peut planter autant de végétaux durant la saison, même lorsque les premières gelées du matin arrivent. C'est seulement à partir du gel à -5° qu'il faudra patienter pour planter à nouveau. Mais la palette de choix est large, voici une liste non exhaustive :

  • Les arbres d'ornement ou arbres fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers...)
  • Les bulbes qui fleurissent au printemps (tulipes, crocus, iris, cyclamens, jacinthes, narcisses...)
  • Les arbustes à fleurs, à feuillages, de haie
  • Les plantes grimpantes (vigne vierge, lierre, glycine, clématite...)
  • Les rosiers, en jardin comme en terrasse
  • Les plantes vivaces
  • Les petits fruitiers : framboisiers, groseilliers, cassissiers, fraisiers
  • Du gazon !
  • Les plantes bisannuelles de fleurissement (pâquerettes, pensées, myosotis...)

Pour plus de précisions, vous pouvez aussi consulter notre article sur tout ce qu'il faut planter à la Sainte Catherine. On vous souhaite donc un automne riche en jardinage et en feuilles mortes !