| |

JARDIN - À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine. Prenez votre pelle, un peu de terreau, on vous explique ce que vous pouvez faire dans votre jardin le 25 novembre.

"À la Sainte-Catherine, tout bois prend racine". Cet adage est bien connu des jardinier-ères, mais sa signification peut rester quelque peu mystérieuse.

Voici, en clair, ce que vous pouvez faire dans votre jardin le 25 novembre. 

1 - Planter vos vivaces et plantes aromatiques

"C'est la bonne période pour replanter vos vivaces et vos plantes aromatiques", explique Marine Bernart, animatrice en agroécologie à l'association La Sauge et fondatrice de l'association Le petit potager urbain, qui propose des ateliers en Île-de-France.

Choississez des plantes vivaces et aromatiques adaptées à votre région et ses conditions climatiques. Chaque plante atteignant sa taille adulte en moyenne en deux ans, ne serrez pas trop les pieds.

"Veillez à ce que le sol soit bien drainé, pour éviter que les plants et racines pourrissent", conseille Marine Bernart.

Mélangez du sable à votre terre, pour un résultat ni trop compact, ni trop argileux, et un meilleur écoulement de l'eau. Si besoin, vous pouvez rajouter du terreau "si possible fait par vous-même", préconise l'experte en agroécologie. Et prenez garde à ce que le sol ne soit pas gelé, sinon, interdiction de planter !

2 - Planter des arbres caducs et des arbres fruitiers

"Comme les arbres et arbustes ont perdu leurs feuilles, ils ne sont plus en montée de sève, génèrent moins d'activité, et cela devient propice à l'enracinement", explique Marine Bernart. 

C'est donc le bon moment pour planter vos arbres et arbustes caducs, comme le bouleau, le bougainvillier, ou l'hortansia. Vous pouvez mettre en terre également les arbres fruitiers, comme le pommier, le cerisier ou le poirier.

© Berezko - getty images

3 - Faire des boutures

Pour obtenir de nouveaux plants d'arbres, d'arbustes caducs, de petits fruitiers, de plantes grimpantes et de rosiers, vous pouvez utiliser la technique de la bouture.

En cette saison, les boutures se font sur rameaux secs. Coupez donc des morceaux de branches sans feuilles. 

"Pour faire de bonnes boutures, prenez un rameau, et laissez deux ou trois bourgeons, appelés yeux", conseille Marine Bernart. Coupez ce morceau de bois en biseau sur 2 cm sur la partie qui sera enterrée, pour éviter que la bouture ne pourrisse. Coupez également le bourgeon apical (le haut du rameau). 

Trempez le bas du rameau dans de l'hormone de bouturage, puis plantez le rameau en terre, sur 1 cm, en laissant les yeux bien à l'extérieur.

Dans quelques semaines, après les avoir plantées, des racines repousseront au bout des boutures, ce qui donnera de jolies plantes dans le futur.

"Si vous plantez vos boutures en pleine terre, veillez à les placer au nord et à l'abri du vent", conclut l'animatrice. 


Et rassurez-vous, si vous n'êtes pas disponible le jour-même, vous pourrez faire ces travaux au jardin avant les premières gelées.